Foust veut se reprendre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Victime de problèmes de suspension et d'autres ennuis mécaniques, Tanner Foust cachait mal sa déception l'an dernier après avoir dû abdiquer lors de l'épreuve de rallycross.

L'ex-champion de la série américaine et populaire présentateur de l'émission Top Gear compte bien se racheter sur le circuit du GP3R dès vendredi.

«J'ai bien l'impression que la piste nous réservera moins de mauvaises surprises, convenait le principal intéressé, hier, entre deux séances d'autographes. Certains sauts y sont toujours, mais ceux qui ont endommagé les voitures ont été repensés. À Trois-Rivières, avec les murs et les courbes très prononcées, il faut se montrer très agressif, mais on doit également jouer de prudence.»

S'il avait un vieux deux à mettre sur la table pour proclamer un gagnant, il miserait de nouveau sur Petter Solberg.

Les pilotes québécois faisaient tourner les têtes hier, notamment Patrick Carpentier, toujours très apprécié des amateurs pour son charisme. Andrew Ranger aussi avait le sourire facile. Comme Le Nouvelliste l'annonçait en primeur jeudi matin, il sera de la partie en RX Lites, l'antichambre des voiture SuperCar de rallycross, à l'instar d'Alex Tagliani. Carpentier et Dumoulin se produiront quant à eux dans la série reine.

«Je n'ai jamais fait de rallycross de ma vie, alors je tempère mes objectifs. Mais j'ai parlé avec Patrick et mon coéquipier, ils m'ont donné des conseils. J'espère bien faire, surtout que j'ai toujours eu beaucoup de succès à Trois-Rivières. Sauf que la pression, pour en fin de semaine, on oublie ça!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer