Un podium pour Louis-Philippe Dumoulin

Même si Alex Tagliani l'a envoyé en tête-à-queue... (Matthew Manor)

Agrandir

Même si Alex Tagliani l'a envoyé en tête-à-queue dimanche à Vallée-Jonction, Louis-Philippe Dumoulin a livré une très bonne performance qui lui a d'ailleurs valu un podium.

Matthew Manor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après deux reports dus à la météo, la troisième manche de la série NASCAR Pinty's a finalement pu se dérouler dimanche à l'Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction. Le ciel s'est éclairci pour Louis-Philippe Dumoulin, qui en a profité pour signer son meilleur résultat en carrière sur le petit ovale beauceron, une troisième place.

Avec un tracé étroit d'un quart de mile très incliné, l'Autodrome Chaudière est souvent le théâtre de la casse entre les pilotes. Mais la première moitié de l'épreuve de 300 tours s'est déroulée sans anicroche. À vrai dire, le premier drapeau à être déployé l'a été au 150e tour... sur l'ordre de la série, qui avait prévu cet arrêt obligatoire afin de permettre aux écuries d'effectuer un arrêt aux puits, puisque ceux-ci sont à l'extérieur du tracé.

La deuxième moitié de l'épreuve a toutefois été beaucoup plus animée. Un spectacle mené par Cayden Lapcevich, qui a remporté sa première victoire de la saison. L'Ontarien s'est de nouveau battu, comme il l'avait fait l'an dernier, avec Alex Labbé. Sauf que cette fois, Labbé a dû s'incliner pour terminer deuxième devant Louis-Philippe Dumoulin.

«Ç'a passé proche qu'on puisse gagner. On avait vraiment une bonne voiture pour finir dans le top 5. Je me suis beaucoup battu avec Andrew Ranger et D.J. Kennington lors de la journée, surtout qu'eux n'avaient pas la même ligne de course que moi.

En deuxième moitié d'épreuve, c'est devenu plus sérieux et j'ai commencé à pousser plus fort. Les ajustements que mon chef d'équipe a faits ont été super bons. Mais Alex Tagliani m'a envoyé en tête-à-queue. J'avais envie de me venger, mais j'ai décidé de laisser faire. Comme nous avions de l'avance, je n'ai pas perdu de position», a souligné Dumoulin, à propos de l'incident qui s'est déroulé au 236e tour.

Avec une séquence de drapeaux vert-blanc à damiers en fin d'épreuve, Dumoulin pouvait en effet aspirer à la victoire, lui qui était deuxième à la relance.

«Sauf que je repartais à l'extérieur, ce qui n'aide pas sur une telle piste. J'ai poussé très fort à la relance pour être premier dans le virage, mais j'ai freiné trop tard et je me suis retrouvé trop haut. Labbé est arrivé à l'intérieur et c'était fini pour moi. Mais on a une troisième position, on repart avec la voiture intacte, sauf pour un bout de pare-choc causé par mon ami Tagliani, et je suis bien heureux!», a indiqué le cadet de la famille.

Aussi présent en Beauce, Jean-François Dumoulin espérait faire mieux lors de cette épreuve, mais a dû négocier avec une voiture survireuse qui ne lui a pas permis de se battre avec le haut du peloton. Il s'est contenté d'une huitième place.

«On était confiant. On roulait assez vite, mais à long terme, la voiture devient survireuse. On va devoir trouver ce qui se passe. Quand je touche l'accélérateur, il y a quelque chose qui se passe avec la suspension et le derrière veut passer devant. J'ai pu m'amuser en me battant avec Kevin Lacroix. Quand on a fait des changements aux puits, ç'a empiré plutôt qu'aider. Mais on continue d'apprendre, même si j'ai préféré ne pas trop me battre inutilement», analyse l'aîné, qui a été le dernier pilote sur le tour du meneur.

Avec cette deuxième place, Alex Labbé prend la tête du classement de pilotes avec deux points d'avance sur Kevin Lacroix. Louis-Philippe Dumoulin est au quatrième échelon alors que Jean-François est installé au sixième.

Les pilotes du championnat canadien seront de retour en action le 8 juillet au Circuit Icar de Mirabel.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer