Les Dumoulin veulent votre autographe

Les pilotes Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin invitent les... (Carol-Ann Pronovost)

Agrandir

Les pilotes Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin invitent les amateurs à apposer leur signature sur l'une des quatre voitures de leur équipe cette saison, afin d'amasser des dons pour la Fondation québécoise du cancer. Ils sont accompagnés par le président de leur campagne annuelle, Daniel Brouillette, de Cogeco.

Carol-Ann Pronovost

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Forts du succès encouru avec leur démarche l'an dernier, les pilotes de course automobile Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin remettent ça cet été. Ils invitent de nouveau les amateurs à apposer leur signature sur les quatre bolides de l'équipe, dans le but d'amasser des dons pour la Fondation québécoise du cancer.

En 2016, les deux frangins avaient récolté un montant de plus de 13 600 $ grâce à ces signature ainsi qu'à d'autres activités-bénéfices.

Mercredi, au terme d'un point de presse visant à annoncer le retour de cette activité, environ 500 $ servaient de base à la future cagnotte, notamment grâce à la participation de nombreux bénévoles de la Fondation.

De quoi combler de joie la directrice de la Fondation québécoise du cancer en Mauricie, Luce Girard. Le Centre régional et Hôtellerie de la Mauricie accueille, depuis bientôt 11 ans, plusieurs personnes aux prises avec le cancer.

Les Dumoulin ont même eu droit à une petite visite des lieux, gracieuseté de la coordonnatrice Francine Lacroix, question qu'ils prennent conscience des défis quotidiens auxquels font face ces gens.

«C'est impressionnant ce qu'ils font avec les chambres, les cuisines, les aires de détente et les salles de massage. Tout ce qu'on investit en dons, on voit que c'est bien distribué», reconnaît Louis-Philippe, pas peu fier d'annoncer, avec son frère, l'ajout d'activités à la campagne de 2017.

Parmi elles, on retient la présentation d'une course de boîtes à savon le 16 septembre, sur la côte Père-Marquette, derrière le Gambrinus à Trois-Rivières.

Les 12 et 13 août, il sera aussi possible, pendant le GP3R, de prendre une photo sur le podium en compagnie de l'un des deux frères. Le tout en échange d'un don.

Les amateurs peuvent aussi signer l'une des quatre voitures de Dumoulin Compétition lors de l'une des 12 courses du calendrier de la série NASCAR Pinty's.

En piste samedi soir

Les Dumoulin poursuivent leur saison avec le deuxième arrêt prévu au calendrier, samedi, du côté de l'ovale du Delaware Speedway, en banlieue de London en Ontario.

Louis-Philippe a pris le sixième rang au Canadian Tire Motorsport Park en ouverture de campagne, il y a deux semaines, tandis que son frère aîné a terminé septième.

«Je vise un top-5, mentionne Jean-François. Ça fait longtemps que je n'ai pas roulé sur ovale, mais je suis confiant de pouvoir m'adapter rapidement. J'ai quatre virages à apprendre!»

Si le plus vieux vivra son baptême de feu au Delaware Speedway, Louis-Philippe en sera à sa troisième présence.

«C'est un circuit que les Ontariens utilisent beaucoup en pratique, donc on risque d'avoir de bonnes batailles», confie Dumoulin, qui espère récolter son premier podium depuis le 20 août 2016. Il avait alors pris le deuxième rang, derrière Cayden Lapcevich, au Riverside International Speedway.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer