Premier podium cette saison pour Louis-Philippe Dumoulin

Louis-Philippe Dumoulin se plaît dans l'Ouest canadien. Le... (Matthew Murnaghan)

Agrandir

Louis-Philippe Dumoulin se plaît dans l'Ouest canadien. Le Trifluvien a terminé au deuxième rang de l'épreuve d'Edmonton pour la troisième année de suite.

Matthew Murnaghan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Appuyé par son équipe de mécaniciens, Louis-Philippe Dumoulin est de nouveau monté sur le podium à la course d'Edmonton de la série NASCAR Pinty's, samedi soir.

La voiture #47 aux couleurs de WeatherTech CanadaGroupe Bellemare a conclu le Alberta Has New Energy 300 quatre secondes derrière celle d'Alex Tagliani, qui a remporté sa troisième course déjà en 2016, sa cinquième en 39 départs en NASCAR Canada.

La deuxième place de Dumoulin a été accueillie avec soulagement autant par le principal concerné que par tous les membres de son équipe, qui ont travaillé d'arrache-pied vendredi afin de changer le moteur et le carburateur.

«Ce vieux moteur commence à avoir beaucoup de millage, mais il a tenu bon», souriait le pilote de 37 ans, fort élogieux envers son chef d'équipe Billy Burns et le reste du groupe.

«Le défi était considérable, car on utilisait un moteur qui avait déjà roulé pendant six courses. Les gars ont vraiment travaillé comme des fous pour me donner une bonne voiture compétitive.»

Cinquième des qualifications, Dumoulin s'est maintenu dans le groupe de tête pendant toute l'épreuve. À six tours de la fin, D.J. Kennington a dû rentrer aux puits en raison d'un problème mécanique, pavant la voie à cet excellent résultat pour l'équipe Dumoulin Compétition. Le jeune Ontarien de 16 ans Cayden Lapcevich a complété le podium.

Andrew Ranger (sixième) et Alex Labbé (septième) sont parvenus à se frayer un chemin dans le top 10.

Dix-huit pilotes ont pris part à la course d'Edmonton, qui se déroule sur un petit ovale. Douze d'entre eux avaient les ressources pour prétendre au top 3. Sans surprise, la course a été ponctuée de quelques accidents et neutralisations.

«Disons que ç'a brassé! On a usé de stratégie pendant les relances de l'épreuve et je ne me suis pas retrouvé à l'extérieur. Notre patience s'est avérée payante. Tagliani possède une excellente machine et ça va bien pour lui cette saison, mais je suis persuadé qu'il est battable.»

Même s'il a disputé une course de moins que les autres réguliers de la série, Tagliani (223) n'accuse que 26 points de retard sur le meneur au championnat Andrew Ranger (249). Celui-ci détient une priorité de neuf points sur Lapcevich (240). Dumoulin arrive au sixième échelon (210), fort de ses deux premiers top 5 décrochés dans les deux dernières épreuves.

Les activités de la NASCAR Pinty's se déplacent maintenant du côté de Saskatoon, où aura lieu la prochaine course ce mercredi. Dumoulin et son équipe auront deux jours pour apporter les réglages nécessaires à leur voiture.

«Un distributeur de WeatherTech nous ouvrira les portes de son garage pour qu'on travaille sur le véhicule. On a du pain sur la planche!»

Après Saskatoon, tous les pilotes reviendront vers l'est du pays pour le Grand Prix de Trois-Rivières, l'événement le plus couru de la saison en NASCAR Canada et qui s'échelonnera du 12 au 14 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer