Festival GP3R: plus qu'un simple Grand Prix

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il y a une raison bien particulière pour laquelle les spectateurs, les écuries et les pilotes aiment prendre part au Grand Prix de Trois-Rivières. Les festivités entourant l'événement sont à la hauteur des attentes année après année, et l'édition 2016 du Festival GP3R s'annonce plus complète que jamais.

Le directeur général du Grand prix de Trois-Rivières,... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

Le directeur général du Grand prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, et le comité organisateur promettent un Festival du GP3R plus complet que jamais. 

Olivier Croteau

C'est du moins ce que le comité organisateur de l'événement a affirmé jeudi matin lors de l'annonce de la programmation.

«Le Festival GP3R est un des indéniables facteurs qui ajoutent à la frénésie du Grand Prix de Trois-Rivières. L'objectif premier est de remercier la population d'accueillir le GP3R depuis toutes ces années. Les festivités sont devenues une des raisons qui expliquent pourquoi tout le monde se plaît à venir chez nous», souligne Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.

Au cours des deux fins de semaine du GP3R, ce sont six soirées d'activités qui seront offertes aux gens. Le tout débutera le vendredi 5 août avec la parade du rallycross. Plusieurs pilotes seront sur place, dont le réputé Ken Block. Lors du défilé, les gens pourront assister aux premiers tours de roues en sol canadien de la nouvelle Nissan GT-R 2017, qui servira de voiture de sécurité durant les courses. Le Grand Prix virtuel Cogeco sera de retour au cours de cette soirée pour les amateurs de sensations fortes et sera suivi par le spectacle du groupe de musique Alcoholica. Les spectateurs pourront également voir à l'oeuvre les pilotes de motocross le samedi 6 août, alors qu'une démonstration sera offerte près du port, en plus du spectacle du duo Radio Radio.

Du 10 au 13 août, les activités principales du Festival GP3R se mettront en branle alors que plusieurs activités auront lieu au centre-ville. En nouveauté cette année, la soirée cinéma en plein air qui donnera la chance aux gens de visionner le film québécois Nitro et le documentaire La démolition familiale, une oeuvre qui a été bien appréciée dans le monde de l'automobile québécois.

«Le documentaire relate les efforts, la passion et la détermination des pilotes de derby de démolition de la région de Bellechasse», explique le réalisateur du film Patrick Damien Roy. Michel Barette, qui est reconnu pour sa passion des voitures et la course, l'a d'ailleurs suggéré au grand public. «Le titre ne l'indique pas nécessairement, mais le documentaire est très touchant. Les gens devraient apprécier», ajoute le cinéaste.

Lors de la parade des camions de transport des voitures NASCAR du 11 août, les spectateurs pourront concourir au lancement du Guide de l'auto 2017, considéré par plusieurs comme étant l'une des références numéro un des québécois en matière de renseignements sur les voitures.

Évidemment, les festivités du Grand Prix de Trois-Rivières seront clôturées le samedi 13 août par La Magie des Feux, qui sera cette année présentée par Bell en collaboration avec Jean Coutu. Le groupe Glam assurera le spectacle durant la soirée avant de laisser la place aux artificiers de Royal Pyrotechnique pour boucler la boucle sur ce Festival GP3R.

Pierre Roy... - image 2.0

Agrandir

Pierre Roy

Décès d'un ancien président

Le Grand Prix de Trois-Rivières est de nouveau en deuil de l'un de ses anciens dirigeants. Pierre Roy, qui a occupé le poste de président de l'événement en 1990, a rendu l'âme le 16 juin dernier à l'âge de 63 ans.

M. Roy faisait partie du groupe de quatre personnes qui avait travaillé à la relance du GP3R en 1989. Son frère Jean-Guy ainsi que Lorne et Robert Germain complétaient le quatuor.

«Il aura été un grand travaillant. Après une absence de trois ans, le Grand Prix a pu renaître en grande partie grâce à Pierre Roy. Il a été un membre important de l'Association du sport motorisé de Trois-Rivières», témoigne Gerry Rochon.

La famille accueillera parents et amis à l'église du secteur Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières, le samedi 23 juillet à compter de 11 h.

Le GP3R a perdu plusieurs de ses bâtisseurs au cours des dernières années. Depuis 2008, Jean E. Ryan, Yves Dufour, Léon Girard, André Pellerin, Robert Gauthier et Lorne Germain ont également rendu l'âme.

Avec la collaboration de Louis-Simon Gauthier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer