Le partenariat qu'attendait Dumoulin

Jean-François Dumoulin (à droite) misera sur l'expertise de... (Yves Clément)

Agrandir

Jean-François Dumoulin (à droite) misera sur l'expertise de l'entreprise québécoise Spectra Premium, avec qui Dumoulin Compétition travaillera à développer des pièces de voitures pour le NASCAR, entre autres des radiateurs. Dans la voiture, le vice-président senior, marché secondaire chez Spectra Jason Best.

Yves Clément

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ça faisait longtemps que Jean-François Dumoulin rêvait à un partenariat de cette envergure. À moins d'un mois du début des activités en série NASCAR Pinty's, le pilote de course a dévoilé jeudi les grandes lignes d'une entente majeure avec l'entreprise Spectra Premium, basée à Boucherville.

Plus qu'un simple commanditaire garantissant un volant à l'aîné des deux frères pour six des 12 épreuves du calendrier, cette association permettra à l'équipe Dumoulin Compétition de participer au développement de radiateurs, Spectra Premium oeuvrant dans la distribution, la conception et la fabrication des composants pour le marché de l'automobile.

Les ingénieurs de cette compagnie québécoise travailleront ainsi avec les équipiers de la nouvelle écurie trifluvienne de NASCAR dans l'objectif de développer un radiateur adapté à la Dodge #4 Spectra Premium-Bernier Crépeau-Bellemare-MIA.

«C'est super positif, lance avec enthousiasme Jean-François Dumoulin. C'est mon plus gros partenariat depuis un bon bout de temps!»

Celui qui aura 40 ans la semaine prochaine avait pris part à toutes les épreuves du circuit canadien en 2015, à l'instar de son frère Louis-Philippe et de Marc-Antoine Camirand. Or, il ne perçoit pas cette diminution dans le nombre de courses à son horaire comme un pas en arrière.

«L'année passée, à chaque week-end, je me demandais qu'est-ce qu'il adviendrait de la prochaine course. Aujourd'hui, je me sens beaucoup plus confiant avec cette entente.»

Dumoulin estime entre autres qu'il profitera d'un système de freinage plus efficace. On se souviendra que l'an dernier, il avait connu sa part de frustrations en raison de problèmes récurrents à ce niveau. Son Grand Prix de Trois-Rivières avait pris fin de manière abrupte dans le mur de pneus, au bout du boulevard du Carmel. «Le système de freins sera flambant neuf», confirme Dumoulin.

Des séances d'essais sont prévues lundi et jeudi prochain du côté du Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario, site de la première étape de la saison le 22 mai.

«J'ai eu la chance de rencontrer Jean-François en 2014 et, depuis ce temps, j'ai été captivé par son professionnalisme. Il est né au volant d'une voiture et son engouement en fait un représentant exemplaire de la marque Spectra Premium», mentionne le vice-président senior, marché secondaire Jason Best, dont l'entreprise emploie 1300 personnes dans 4 usines et 17 entrepôts.

Spectra a d'ailleurs annoncé tout récemment l'arrivée de nouveaux actionnaires, dont la Caisse de dépôt et placement.

C'est Jean Paul Blais, bien connu dans le milieu pour avoir occupé le poste de président de la filière Player's et du Grand Prix du Canada de 2002 à 2004, qui a initié la rencontre entre Dumoulin et les dirigeants de Spectra Premium il y a deux ans. Puis, en 2015, un partenariat d'affaires voyait le jour entre les deux en plein GP3R.

Dumoulin misera sur les services du chef d'équipe Robin McCluskey. Leur entente était connue depuis quelque temps déjà. McCluskey a travaillé pour l'écurie White Motorsports, notamment avec Marc-Antoine Cammirand.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer