Camirand échappe le titre des recrues

Marc-Antoine Camirand... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marc-Antoine Camirand

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Marc-Antoine Camirand n'a pas pu réaliser un miracle samedi soir à Kawartha lors de la dernière épreuve du calendrier NASCAR Canadian Tire. Il a vu Gary Klutt remporter le titre de recrue de l'année avec trois points d'avance sur lui.

La tâche était lourde pour Camirand, qui tirait de l'arrière par cinq points dans ce classement qui diffère du palmarès de tous les pilotes. Les points sont octroyés selon le nombre de recrues en piste lors d'un événement, ce qui signifie que plus il y a de recrues inscrites à une course, plus un abandon fait mal.

Le hic, c'est que Camirand a abandonné à deux reprises cette saison à Mosport, deux épreuves où il y a le plus de recrues engagées avec le Grand Prix de Trois-Rivières. Les dommages au classement ont été irréversibles, même si Camirand a conclu la course de samedi au cinquième rang, six échelons devant Klutt, pour ainsi ne retrancher que deux points à l'avance du pilote de la voiture 59. «J'ai terminé à trois points de lui chez les recrues, mais à un seul au classement général. Les deux courses à Mosport ont fait très mal. Ce n'est pas une défaite, mais le système de points devra être revu. À mon avis, ce n'est pas adéquat. NASCAR devra regarder ça, parce que ce ne sont pas toutes les courses qui ont la même valeur», souligne celui qui est allé serrer la main du nouveau champion des recrues au terme de la course.

Malgré tout, Camirand n'a que du positif à dire sur sa première campagne complète en NASCAR Canadian Tire, au sein de l'écurie White Motorsports. «On a eu une incroyable saison et on a mieux fait sur ovale que sur circuit routier. Si on m'avait dit avant la saison que j'allais obtenir deux podiums et cinq top-5 sur ovale, j'aurais dit peut-être, mais je ne suis vraiment pas sûr», a indiqué celui qui a conclu la saison au septième rang.

Louis-Philippe Dumoulin, le meilleur de la région

Toujours à Kawartha, Louis-Philippe Dumoulin a terminé la course au quatrième rang, un résultat à l'image de la saison, puisqu'il apparaît au même endroit dans le classement final. «On s'est battu avec les trois ou quatre premiers et on avait un bon rythme. On voulait gagner.»

Dumoulin savait déjà avant la course qu'il n'allait pas être en mesure de remporter un deuxième championnat, mais il trace tout de même un bilan positif. «On a été victime de la malchance, mais de la malchance, ça en prend, parce que sinon, nous n'avons pas de chance, a-t-il rigolé. On s'est battu toute la saison dans le top-5, nous en avons eu six. On voulait gagner le championnat de nouveau, ça n'a pas marché, mais on sait ce que nous devons faire.»

C'est finalement Scott Steckly qui a remporté un quatrième titre dans la série devant Jason Hathaway et Andrew Ranger.

L'aîné de la famille Dumoulin, Jean-François, a quant à lui conclu la course de samedi au neuvième rang, victime d'une voiture sous-vireuse, puis survireuse après un arrêt aux puits. Ce dernier fourbit ses armes afin de disputer une deuxième année complète l'an prochain, toujours à la recherche de commanditaires.

«C'était une bonne première année et tout le monde est content de la saison. On est en bonne position pour l'an prochain, tout ce que nous avons besoin, c'est de refaire un moteur», a conclu celui qui a terminé à un point de Camirand au classement général.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer