Les frères Dumoulin prêts à appuyer sur l'accélérateur

Pour la première fois de leur carrière, les... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour la première fois de leur carrière, les frères Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin amorceront la saison de la série NASCAR Canadian Tire en même temps. Ils sont accompagnés par Christophe Chapelet (Bernier Crépeau) et Marc Despins (Trois-Rivières Mitsubishi).

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Comme c'est l'habitude, c'est à Bowmanville en Ontario que s'amorcera la saison 2015 de la série NASCAR Canadian Tire (NCATS). Il y aura toutefois un visage nouveau aux côtés du champion en titre, Louis-Philippe Dumoulin. Pour la première fois, son frère Jean-François sera de la première épreuve de la saison.

L'aîné de la famille n'aura donc pas à attendre les épreuves en terre québécoise afin de se mettre en valeur, et il le fera à bord d'un bolide beaucoup plus récent.

«C'est une tout autre attitude. On peut maintenant espérer gagner des courses et c'est mon but cette année. D'habitude, avec ce qu'on avait (comme matériel), on se préparait pour bien faire à Trois-Rivières, et on allait à ICAR pour accumuler des tours. Maintenant, je peux faire les quatre premières courses, en plus de Saint-Eustache et le GP3R. Si je suis capable d'aller plus loin après les quatre courses, ce serait le fun.»

Les quatre premières épreuves de la saison - Mosport, Autodrome Chaudière, Sunset Speedway et ICAR - s'avéreront très importantes pour le pilote de 39 ans, puisque de bons résultats pourraient lui permettre de se dégoter un commanditaire supplémentaire qui lui permettrait de disputer l'entièreté du championnat. Il estime qu'une somme de 150 000 $ est toujours manquante afin d'être sur la ligne de départ lors des 11 épreuves du calendrier.

Pour le reste du budget, c'est le concessionnaire automobile Bernier Crépeau qui s'est engagé à donner un gros coup de main au pilote. Trois-Rivières Mitsubishi et le Groupe Bellemare seront eux aussi affichés sur le bolide blanc, jaune et noir.

La voiture 04 sera préparée par la même écurie que celle de Louis-Philippe, King Autosport. Il s'agit de l'ancienne monture d'Alex Guénette, un autre pilote de la série NCATS. Elle est toutefois la propriété de l'équipe Motorsports in Action. Jean-François comptera sur le chef d'équipe Éric Laperle, le frère du coureur automobile Patrick Laperle, un spécialiste des circuits ovales.

Tout comme plusieurs autres pilotes, les Dumoulin ont eu la chance de se faire la main sur le circuit où aura lieu la première épreuve de la série, dimanche prochain. Si Jean-François estime que le tout s'est bien déroulé lors des deux jours d'essais, Louis-Philippe semblait avoir un petit doute dans la voix, lui qui misera sur la même voiture que l'an dernier, contrairement à d'autres têtes de série qui feront peau neuve.

«Ç'a bien été, je suis content, mais on veut toujours rouler plus vite. On aimerait trouver la patente qui va nous faire aller trois secondes plus vite que tout le monde. Mais on a pu améliorer les temps. La voiture est efficace et j'ai hâte de voir comment elle va se comporter», mentionne le cadet de la famille.

Louis-Philippe, qui sera de nouveau commandité par Weathertech, tentera de défendre son titre acquis lors de la dernière course de 2014. Si la camaraderie entre les deux frères ne fait pas de doute, il reste à voir si la coopération sera possible une fois sur le bitume.

«Il va y avoir une compétition, mais une compétition saine. On nous demande souvent c'est comment de courser contre son frère. Je peux vous dire qu'on va essayer de s'aider hors de la piste, mais sur, c'est important de ne pas se nuire. Sauf qu'avec 35 pilotes en course, il n'y a pas que son numéro que je dois surveiller.»

Andrew Ranger, D.J. Kennington et Scott Steckly devraient représenter de sérieuses menaces pour le titre de Dumoulin, tout comme Alex Tagliani et la recrue Marc-Antoine Camirand. J.R. Fitzpatrick a toutefois décidé de mettre le couvercle sur sa carrière en stock-car, faute de budget.

La famille devant la caméra

En plus de préparer leurs voitures, la famille Dumoulin sera en vedette dans une série de capsules audio et vidéo qui seront diffusées sur Internet ainsi que sur le 106,9 FM. Le tout mettra en vedette les deux pilotes, mais aussi le paternel Richard et l'oncle Gérald ainsi que le reste de la famille. On promet de faire connaître l'importance des valeurs du clan Dumoulin. Parions que le tout pourrait permettre d'attirer de futurs commanditaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer