Un cadeau de Noël avant le temps pour Dumoulin

Louis-Philippe Dumoulin... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Louis-Philippe Dumoulin

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Louis-Philippe Dumoulin n'a pas eu à attendre au matin du 25 décembre pour ouvrir son premier cadeau de Noël. Il s'est entendu avec son commanditaire, WeatherTech Canada, pour la poursuite de leur partenariat. Et pour la première fois, le pilote de 35 ans en est venu à un accord avec un commanditaire pour une période de deux ans.

Habitué d'être à la chasse aux partenariats jusqu'en 2011 pour réussir à participer à quelques courses ici et là, Dumoulin pourra dorénavant regarder beaucoup plus loin à l'horizon grâce à cette nouvelle entente qui l'assure d'une stabilité.

«Nous avons eu de bonnes nouvelles en fin de semaine en signant cette entente de deux ans. Dès la fin de la saison, nous avions commencé à nous parler en vue de l'an prochain. Tout le monde est très excité d'être capable de bâtir sur cette relation pour les deux prochaines années.»

Cette nouvelle entente permettra au Trifluvien de disputer toutes les courses des deux prochaines campagnes. Aussi, il n'est pas exclu que

l'entreprise l'accompagne s'il décide de participer à quelques épreuves en NASCAR Xfinity - anciennement Nationwide -, bien que le tout reste très embryonnaire.

«C'est très plaisant de s'entendre avant même l'année 2015, lance-t-il. Je suis assuré de faire tout le championnat canadien pendant deux ans. Le petit gars est bien heureux! Notre série n'a pas grand-chose à envier aux autres, nous avons de très bons pilotes et nous donnons un bon show

En plus de WeatherTech, Dumoulin pourra aussi compter sur l'appui du Groupe Bellemare, comme c'est le cas depuis plusieurs années.

«Ça vient souligner toutes les années de dur labeur de tous les gens qui nous ont toujours aidés, qui ne nous ont jamais lâchés et qui sont encore là aujourd'hui. Même mes premiers commanditaires, quand j'avais 16 ou 17 ans, ça leur dit que ce qu'ils ont fait, ils ne l'ont pas fait en vain.»

Blind date par courriel

C'est au terme de la saison 2011 que Dumoulin a eu ses premières discussions avec WeatherTech Canada. Le Trifluvien venait de remporter le championnat des recrues de la série en disputant huit des 12 épreuves au calendrier, devant même utiliser sa voiture de circuit routier sur des ovales afin d'amasser suffisamment de points au classement. 

«J'ai reçu un courriel de David MacNeil chez WeatherTech. Il me demandait combien ça lui coûterait de mettre son nom sur mon casque, mon auto et ma combinaison. Quand il m'a dit ça par courriel, je me suis dit que c'était une autre belle histoire qui allait mourir dans l'oeuf.»

Entre temps, Dumoulin s'est rendu en Floride pour courir en Porsche lors des 12 h d'endurance de Sebring avec l'écurie Alex Jobs Racing qui était commanditée par WeatherTech.

«Deux mois (après nos premières discussions), je rencontrais l'entreprise et nous signions le contrat», se rappelle le pilote.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer