Pellerin et Blais remportent une première étape endiablée!

Le duo de Mathieu Pellerin et Guillaume Blais... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

Le duo de Mathieu Pellerin et Guillaume Blais dispose d'une maigre priorité d'une seconde après la première étape.

Photo: Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rives) En l'absence des septuples champions en titre, la 82e édition de la Classique internationale de canots de la Mauricie s'annonçait extrêmement serrée et les équipes de tête n'ont pas déçu les amateurs réunis au pont de Matawin, à Trois-Rives.

Au terme d'une fin de course endiablée, samedi après-midi, le duo favori de Mathieu Pellerin et Guillaume Blais s'est imposé par à peine une seconde devant l'embarcation des frères Tommy et Jimmy Pellerin, sous les cris nourris de la foule.

«On a brûlé pas de gaz aujourd'hui. On a été près l'un de l'autre tout le long. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi serré. C'était très difficile», a lancé Mathieu Pellerin, dans les instants suivant son triomphe de la première étape.

À quelques reprises pendant l'étape, le canot numéro 02 a tenté de s'échapper du reste du peloton, chaque fois sans succès. «Mes frères nous ont donné pas mal de fil à retordre», a rigolé le meneur.

Non loin de là, son frère et rival Jimmy estimait avoir encore de l'énergie en réserve pour le reste du parcours, dimanche et lundi. «À 45 minutes de l'arrivée, les équipes se préparaient pour le sprint. Dans la dernière minute, on était à égalité et dans ce temps là, tu donnes tout ce que tu peux. Nous sommes en bonne position pour se placer sur le podium, à moins d'une bad luck

Les Américains Nick Walton et Ryan Halstead ont complété le podium, quelques longueurs de canots derrière (à 10 secondes de Blais-Pellerin).

En fait, la course s'est avérée tellement relevée dans le peloton de tête que les quatrième et cinquième positions, respectivement obtenues par Samuel Frigon et Mike Davis ainsi que Christophe Proulx et Éric Gagnon, ont complété le trajet à seulement 67 secondes des meneurs. Eux aussi ont été départagés lors du tout dernier coup de rame, croisant l'arrivée à une seconde d'intervalle.

Avec un tableau aussi serré, les deux prochaines étapes promettent d'être excitantes pour offrir une finale spectaculaire lundi à l'île Saint-Quentin. Il n'en fallait pas plus pour accrocher un large sourire de satisfaction au visage du président de la Classique, Stéphane Boileau, sous un soleil de plomb.

«On pouvait s'attendre à une course spectaculaire, mais à ce point-là, c'est inespéré! Ça reste à voir si une équipe va réussir à se détacher pendant la deuxième étape.»

Cette deuxième étape, elle aura lieu dimanche dès 9 h 30 en amont du pont de Matawin et l'arrivée se fera à la promenade du Saint-Maurice à Shawinigan, vers 14h. En matinée, une compétition de bateau-dragon sera présentée à Shawinigan vers 9h30.

CLASSEMENT - C2 (après 1 étape)

1. Mathieu Pellerin et Guillaume Blais 4:46:31

2. Tommy Pellerin et Jimmy Pellerin 4:46:32

3. Nick Walton et Ryan Halstead 4:46:41

4. Samuel Frigon et Mike Davis 4:47:37

5. Christophe Proulx et Éric Gagnon 4:47:38

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer