Enfin un peu d'action pour Denisov

Mikhail Denisov va amorcer un premier match depuis... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Mikhail Denisov va amorcer un premier match depuis le début du camp d'entraînement.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Le camp d'entraînement des Cataractes entre dans sa phase finale. Après un segment réservé aux recrues, puis une semaine folle où les dirigeants ont dû composer leur alignement, les joueurs retenus ont eu droit à quelques jours de congé avant de reprendre l'entraînement intensif en début de semaine.

Le match préparatoire de vendredi soir au centre Gervais Auto face aux Saguenéens de Chicoutimi lancera deux dernières semaines d'activités, avant d'entamer la 49e saison régulière de l'équipe. 

«On avance dans le processus, c'est intéressant. On a commencé à travailler sur des choses spécifiques à l'entraînement avec le groupe, les matchs vont servir à valider l'apprentissage. C'est ce qu'on veut voir vendredi, en plus évidemment de l'intensité qui ne sera jamais négociable», sourit Daniel Renaud, qui a haussé le ton pour la première fois à l'entraînement cette semaine. «On a des habitudes de travail à mettre en place, c'est tout.»

Pas besoin d'être un grand devin pour comprendre que c'est le travail défensif de ses protégés que Renaud et ses adjoints vont scruter à la loupe vendredi soir. L'offensive passe toujours deuxième à ce stade-ci de la saison!

«C'est vrai, on s'est concentré sur le repli défensif et notre couverture défensive. Les buts, je ne suis pas inquiet, ils vont venir. Quand tu fonces au filet, quand tu joues avec acharnement, ça finit toujours par rentrer. Mais défensivement, il y a un nombre d'éléments à mettre en place pour s'assurer d'une cohésion de groupe.»

Tout ça va se passer devant Mikhail Denisov, qui obtiendra un premier départ depuis le début du camp. Élu sur la première équipe d'étoiles l'an dernier, le Russe de 19 ans commençait à taper du pied.

«On avait des décisions à prendre, on a donc donné beaucoup de temps de jeu à Lucas Fitzpatrick. Je pense que c'était nécessaire. Mais je sais que Mikhail est excité de reprendre le filet. On va lui donner l'espace pour bien se préparer à la saison.»

Si le vétéran gardien sera à son poste, quatre de ses potes manqueront à l'appel, eux qui se dirigent vers les camps professionnels. Renaud a sincèrement souhaité bonne chance à Brandon Gignac (Devils), Samuel Girard (Predators), Vasily Glotov (Sabres) et Jan Drozg (Penguins) avant leur départ mais il ne détesterait pas les revoir d'ici la fin du mois!

«Ce serait égoïste de penser à nous là-dedans, on espère toujours le meilleur pour nos joueurs. Mais c'est sûr que s'ils reviennent, nous ne serons pas malheureux et nous avons un plan pour chacun d'eux.»

Et pour tous les autres joueurs à l'intérieur de l'équipe, d'ailleurs. Renaud insiste toutefois pour rappeler que rien n'est coulé dans le béton. Les auditions pour les différentes chaises dans la formation commencent face aux Saguenéens.

«Il y a des joueurs qui ont une identité. Mais on veut, et on va donner des opportunités à tout le monde de se faire valoir. Dans le junior, c'est primordial à mes yeux d'offrir ça aux joueurs.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer