Girard pourrait marquer l'histoire

Samuel Girard pourrait devenir le deuxième défenseur de... (La Presse)

Agrandir

Samuel Girard pourrait devenir le deuxième défenseur de la LHJMQ à remporter le titre de joueur le plus efficace après Pierre Lacroix.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Val-d'Or) Meilleur arrière offensif dans la LHJMQ, Samuel Girard a été récompensé par deux nominations au gala des Rondelles d'Or qui se tiendra la semaine prochaine au Capitole de Québec. La Tornade de Roberval est finaliste au titre de joueur le plus efficace (trophée Michel-Brière) et au titre de défenseur de l'année (trophée Émile-Bouchard).

La vedette des Cataractes avait mis la main sur le trophée Émile-Bouchard l'an dernier, devenant seulement le deuxième défenseur de 17 ans à mériter cet honneur après Jean-Jacques Daigneault en 1983. Cette année, Thomas Chabot (Sea Dogs) et Guillaume Brisebois (Islanders) sont les autres finalistes.

En ce qui concerne le trophée Michel-Brière, il fait la lutte à Nicolas Roy (Saguenéens) et Vitalii Abramov (Gatineau). Si jamais le jury privilégie la candidature de Girard, il deviendra le deuxième défenseur en près de cinq décennies d'histoire à voir son nom être inscrit sur ce prestigieux trophée gagné au fil des années par les Mario Lemieux, Sidney Crosby, Alexander Radulov, Pat Lafontaine, Denis Savard, Yanic Perreault et autres Jonathan Drouin.

Le premier fut Pierre Lacroix, en 1978-79, à l'âge de 19 ans. L'ex-vedette des Draveurs avait récolté 137 points, le plus haut total pour un défenseur au cours d'une saison. Girard, lui, a amassé 75 points dont neuf buts, en plus de présenter un différentiel de +26, en 59 matchs. Âgé de 18 ans, l'espoir des Predators de Nashville deviendrait le deuxième Cataractes à être choisi, après le gardien Mathieu Chouinard en 1997-98.

Bouchard veut éviter les revirements

Girard et ses coéquipiers sont débarqués à Val-d'Or lundi, où seront disputés mardi et mercredi les matchs trois et quatre de cette série quatre de sept présentement à égalité 1-1.

Les Foreurs performent beaucoup mieux à domicile que sur les surfaces ennemies depuis la période des Fêtes. Mais ça va prendre plus que ça pour ébranler Claude Bouchard, qui a bien aimé la prestation des siens samedi lors du second duel.

«Il s'agit pour nous de bâtir sur le dernier match. On a fait beaucoup de bonnes choses. En ce qui concerne les Foreurs, ils jouent de la même façon à domicile qu'à l'extérieur. La seule différence, c'est que leur glace est plus petite, donc les équipes adverses ont moins de temps pour manoeuvrer. Il s'agit d'en être conscients, de façon à éviter les revirements.»

Remarquez, les dix pieds de moins en longueur du Centre Air Creebec pourraient aussi bénéficier aux Cataractes, qui possèdent plus de vitesse que leurs rivaux. Les Foreurs sont très disciplinés depuis le début de la série, Bouchard croit que son club pourrait provoquer un peu plus de pénalités.

«Quatre avantages numériques en deux matchs, on ne peut pas dire qu'on a été gâtés! En bougeant plus nos pieds, peut-être pouvons-nous attirer plus de joueurs des Foreurs au banc des pénalités. À nous de mettre un peu plus de pression.»

Les Cataractes devraient attaquer le match de mardi avec le même alignement que samedi. Tommy Cardinal va purger son deuxième et dernier match de suspension écopé pour une mise en échec par derrière sur Skyler Strumas lors du premier affrontement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer