Leçon de travail à Baie-Comeau pour les Cataractes

Claude Bouchard... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Claude Bouchard

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le timing pour savourer un premier triomphe face à son ancienne équipe était parfait pour Martin Bernard.

Le Drakkar, qui lutte pour se faufiler en séries, a décroché une grosse victoire de 4-3 aux dépens des Cataractes. Un but de Vincent Deslauriers avec une poignée de secondes à écouler au duel a rompu une égalité de 3-3, et renvoyé les Shawiniganais les mains vides après deux matchs sur la route où ils ont été éclipsés au point de vue éthique de travail. 

Évidemment, le pilote Claude Bouchard était très déçu de l'effort des siens.

«Faut être honnête, il y a peu de positif à tirer de ce voyage. On affrontait des clubs qui avaient faim. À ce stade-ci de l'année, tu ne peux pas t'en tirer si tu ne performes pas. On a fait beaucoup trop de revirements pour espérer autre chose.

Le Drakkar a bien joué. D'ailleurs, c'est une équipe qui donne du fil à retordre à tout le monde à la maison depuis un bon moment. Mais de notre côté, on vient d'offrir deux mauvais matchs en ligne. »

Cette défaite souille le dossier de la recrue Zachary Bouthillier, qui n'avait pas subi une seule défaite en temps réglemenaire depuis le début de la saison. Elle laisse aussi dans l'ombre une belle performance de Samuel Girard, auteur de trois points.

Les Cataractes auront peu de temps pour se remettre sur les rails, puisque les Voltigeurs de Drummondville seront de passage au centre Gervais Auto vendredi.

«On termine la saison avec 12 matchs en 23 jours, c'est sûr que ce n'est pas évident. Mais ce n'est pas une excuse non plus. Ce soir, c'est le travail qui a fait défaut, rien d'autre.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer