Cataractes: une huitième victoire de suite

Avec la complicité de Cameron Askew et Dennis... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Avec la complicité de Cameron Askew et Dennis Yan, Alexis D'Aoust a amassé un but et deux passes dans la victoire à Baie-Comeau.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les Cataractes ont prolongé leur séquence victorieuse mardi à Baie-Comeau, en défaisant le Drakkar par la marque de 4-2. Encore une fois, le premier trio constitué de Cameron Askew, Alexis D'Aoust et Dennis Yan a terrorisé le gardien ennemi, en empilant sept points. Réunis depuis trois matchs, ces trois joueurs étoiles totalisent 19 points!

Ils auraient pu en amasser quelques autres mardi, si Antoine Samuel n'avait pas été aussi alerte. Le brio de l'ex-Cataractes a gardé le Drakkar dans le match durant toute la soirée. «Je pense que l'écart aurait pu être plus élevé. Samuel a bien fait contre nous, comme à chaque fois qu'il nous rencontre. On avait dit aux gars que le Drakkar ne serait pas une proie facile, c'est une équipe qui vend chèrement sa peau et qui performe à domicile. On a joué de meilleurs matchs mais dans l'ensemble, il faut être satisfait. On sort d'ici avec tout près d'une quarantaine de lancers, et une vingtaine de chances de marquer. Ces chiffres-là indiquent pas mal ce qui s'est passé ici», analysait Claude Bouchard.

Le pilote était évidemment élogieux envers ses gros canons Yan, Askew et D'Aoust. «C'est sûr que de la façon dont ça se déroule présentement, on ne touchera pas beaucoup à nos combinaisons offensives. Ces trois gars-là ont beaucoup de talent et d'expérience, et nous avons besoin d'une bonne contribution de leur part. Tous nos trios fonctionnent bien en ce moment.»

Cette victoire permet aux Shawiniganais d'accentuer leur avance au sommet du classement général. Ils détiennent maintenant deux points de priorité sur les Sea Dogs de Saint-John, et quatre sur les Huskies, l'autre meneur de division.

Les Cataractes seront de retour à domicile pour deux matchs en moins de 24 heures ce week-end. Le Phoenix de Sherbrooke est attendu vendredi à 19 h 30 au Centre Gervais Auto. Puis samedi à 16 h, ce sera au tour du Drakkar de faire escale en Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer