Parfum de printemps en décembre

Le retour de Cavan Fitzgerald arrive au bon... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le retour de Cavan Fitzgerald arrive au bon moment, avec la visite des Huskies.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) On entend souvent dire que le retour du congé des Fêtes marque le début des choses sérieuses dans la LHJMQ. C'est d'autant plus vrai pour les Cataractes, hôtes mercredi soir des Huskies de Rouyn-Noranda, l'équipe ayant mis un terme à leur saison de rêve au printemps dernier, en finale de la Coupe du Président.

Les protégés de Claude Bouchard étaient de retour à l'entraînement sur la patinoire du Centre Gervais Auto, mardi, en préparation d'un duel attendu depuis plusieurs mois dans la ville de l'électricité.

Et l'ambiance qui se dégagera des gradins pourrait rappeler des souvenirs aux joueurs ayant vécu l'extase le printemps 2016 en Mauricie. 

L'organisation shawiniganaise s'attend à accueillir plus de 4000 partisans mercredi. Aucun doute, les amateurs, à l'instar de ceux qu'ils encouragent, sont près à passer à ces fameuses choses sérieuses.

Du côté des Huskies, on voudra certainement venger l'embarrassant échec de 5-1 subi aux mains des Cataractes, le 10 décembre en Abitibi-Témiscamingue. 

Cette victoire de Shawinigan était la deuxième d'une séquence de quatre, avant de quitter pour la pause de Noël. Au cours de cette heureuse période, les meneurs de la division Est ont dominé leurs adversaires 22-4 au chapitre des tirs au but!

«On aurait aimé continuer à jouer pour maintenir cette lancée», admet Claude Bouchard, pour qui le repos a néanmoins été salutaire. 

«À l'instar de tous les gars dans la chambre, d'ailleurs. Une pause de neuf jours dans le junior, j'ai rarement vécu ça. C'est un peu long, sauf que toutes les équipes se retrouvaient dans cette situation. Le souffle était un peu plus court que d'habitude pendant la pratique [de mardi], mais ce fut quand même une bonne séance dans les circonstances.»

Deux ténors en trois jours

La visite des Huskies mercredi précédera celle de l'Armada de Blainville-Boisbriand, qui sera à Shawinigan vendredi. Les deux meilleures formations de la division Ouest serviront donc de «remise en forme» pour les Cataractes, dont l'année se terminera avec une visite à Sherbrooke samedi après-midi.

«Nous sommes conscients qu'on affronte deux bonnes équipes du haut de classement. C'est pour ça que je suis heureux de pouvoir compter sur un alignement presque complet, en excluant Samuel Bucek.»

Son vis-à-vis des Huskies, Gilles Bouchard, est moins chanceux. L'ancien pilote des Estacades de Trois-Rivières sera privé de quatre défenseurs réguliers, dont Jérémy Lauzon et Philippe Myers, partis représenter le Canada au Championnat mondial de hockey junior.

«Les gars sont habitués, nous devons négocier avec les blessures depuis le début de la saison», fait remarquer l'entraîneur, qui n'a pas grand chose à reprocher à ses ouailles.

«Presque toutes les défaites encaissées cette année le sont par la marge d'un but. C'est la preuve que nous avons plusieurs bons jeunes dans cette organisation. Mais c'est vrai qu'on voudrait faire oublier notre contre-performance d'il y a deux semaines contre Shawinigan. Ce sera un bon match!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer