Les Cataractes ajoutent du tonus

Cameron Askew a joué plus de 40 matchs... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Cameron Askew a joué plus de 40 matchs de séries éliminatoires en trois saisons dans la LHJMQ. Il a notamment atteint le troisième tour à deux reprises avec les Wildcats de Moncton, un précieux atout pour les Cataractes, qui visent de nouveau une présence en finale de la Coupe du Président au printemps 2017.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est avec la conviction que cette nouvelle acquisition aidera à diversifier son offensive que Martin Mondou a confirmé, dimanche, l'arrivée de Cameron Askew chez les Cataractes. 

Le directeur général a aussi mis la main sur le défenseur recrue Alex Lavoie dans cette transaction avec les Wildcats de Moncton. En retour, Shawinigan doit se départir de Charles Taillon ainsi que de deux choix de deuxième tour lors des repêchages de 2018 et 2019.

Du haut de ses 6 pieds et 4 pouces, Askew s'amène dans la ville de l'électricité avec une bonne réputation, lui qui a amassé 29 points en 32 rencontres jusqu'ici. Choix de première ronde des Voltigeurs de Drummondville - le 11e au total cette année-là -, l'athlète originaire de Boston évoluait dans les Maritimes depuis l'amorce de la campagne 2014-15.

Non seulement Askew apporte-t-il une dimension différente comme joueur de centre chez les Cataractes, il débarque aussi dans sa nouvelle équipe avec une forte expérience des séries éliminatoires, lui qui a disputé 43 parties au printemps, et ce, en trois saisons!

«Il a atteint le carré d'as deux années de suite avec les Wildcats. De s'être fait éliminer aussi tard dans le tournoi, il l'a sur le coeur, donc c'est un gars qui a faim. Un peu comme notre groupe», mentionne Mondou, qui reluquait son nouveau protégé depuis un certain temps.

«Dès son année de repêchage, nous étions intéressés à ses services, mais les Voltigeurs en avaient fait leur premier choix alors que nous avions sélectionné Anthony Beauvillier au deuxième rang. J'ai suivi attentivement sa carrière par la suite. Il a le profil pour jouer à 20 ans dans notre ligue et des gars de 19 ans, il n'y en avait pas beaucoup de disponibles cet hiver.»

Mondou est convaincu que Askew trouvera rapidement sa niche au Centre Gervais Auto. «L'expérience des dernières séries nous prouve qu'on a besoin d'une meilleure présence physique devant le filet. On le voit avec un gars comme [Samuel] Bucek. Ces joueurs sont forts en possession de rondelle. Cameron, il est en mesure d'aller nous chercher un point par match.»

Askew enfilera l'uniforme des Cataractes une première fois le 28 décembre, contre les Huskies de Rouyn-Noranda à Shawinigan, lorsque l'équipe sera de retour du congé de Noël.

Quatre victoires de suite

Les troupiers de Claude Bouchard retrouveront d'ailleurs les membres de leurs familles pour cette pause d'une dizaine de jours avec l'esprit en paix et le sourire aux lèvres, eux qui surfent sur une séquence de quatre victoires d'affilée, tout ça après avoir connu un passage à vide entre le 25 novembre et le 7 décembre.

Samedi à Québec, les Cataractes n'ont fait qu'une bouchée des Remparts dans une victoire de 6-1. Les visiteurs ont dominé 42-14 au chapitre des tirs au but!

Justin Bernier, avec un tour du chapeau et deux assistances, a été le patineur le plus prolifique dans le camp shawiniganais. Samuel Guilbault et Brandon Gignac ont quant à eux récolté trois points. C'était la deuxième fois en autant de matchs cette saison que les Cataractes servaient une correction à leurs rivaux au Centre Vidéotron.

Les retours de Samuel Girard et d'Alexis D'Aoust, ajoutés à l'arrivée de Askew, rendent Martin Mondou fébrile pour le début de l'année 2017. «Je suis très satisfait de la réponse de nos joueurs depuis quelques matchs. On en a demandé beaucoup à certains d'entre eux avec le départ de Beauvillier et ils livrent la marchandise.»

Le grand manitou des Cataractes ignore s'il bougera de nouveau d'ici la fin de la période des transactions, lui qui mise toujours sur quatre joueurs de 20 ans en ce moment (Cavan Fitzgerald, Jonathan Deschamps, William Gignac et Alexis D'Aoust). «Nous aurons des choix difficiles à faire.»

Et Mondou n'exclut pas la possibilité de revoir Beauvillier à Shawinigan. «Ça changerait notre dynamique, c'est certain.»

En ce qui a trait à Alex Lavoie, le deuxième joueur acquis des Wildcats, il permettra de gonfler le groupe de la relève chez les Cataractes. «Nous avons peu de défenseurs de la cuvée 1999 et il est le type de joueur que nos partisans vont apprendre à aimer. On parle d'un jeune assez physique qui n'hésite pas à bloquer des lancers.»

Finalement, Taillon quitte les Cataractes après avoir disputé une centaine de matchs dans l'organisation. «C'est un bon joueur qui n'a jamais trouvé sa niche avec nous. Mais il a toujours démontré une bonne attitude et on lui souhaite la meilleure des chances à Moncton.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer