Cataractes: l'événementiel mis de l'avant

L'annonce a été effectuée en présence de Bryan... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'annonce a été effectuée en présence de Bryan Perro, actionnaire, Roger Lavergne, président du conseil d'administration des Cataractes, Michel Angers, maire de Shawinigan, et Roland Désaulniers, président du conseil d'administration de la Cité de l'énergie.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Un rêve que l'organisation des Cataractes de Shawinigan caressait depuis 2012, année où elle a présenté et soulevé la coupe Memorial, s'est matérialisé, jeudi, avec l'annonce de deux ententes de partenariat qui permettront de rehausser le volet spectacle des événements qui seront éventuellement déployés au Centre Gervais Auto.

Ces pactes, scellés avec la Ville de Shawinigan et la Cité de l'énergie, lui permettront d'installer une bande lumineuse entre les sections 100 et 200 et d'emprunter, durant la période estivale, des projecteurs d'éclairage automatisés qui seront placés dans les hauteurs de l'amphithéâtre.

Le prix qu'il en coûtera pour ajouter et utiliser les équipements s'élève à 400 000 $. Les Cataractes débourseront 225 000 $ de leurs poches et la différence, soit 175 000 $ amortis sur 5 ans, proviendra des coffres de la Ville de Shawinigan.

Les partisans des hommes en jaune, de même que les gens qui prendront place au Centre Gervais Auto pour toute autre compétition sportive ou qui assisteront à un spectacle quelconque, pourront profiter des effets visuels de ladite bande lumineuse dès la fin du mois de décembre. L'objectif avoué de cet ajout est de rehausser les standards au niveau de l'expérience vécue par la clientèle.

«Je suis un gars qui aime le hockey, mais je suis un gars du monde du spectacle, soutient Bryan Perro, actionnaire chez les Cataractes. Depuis la Coupe Memorial, j'ai compris que le monde du sport est aussi un très grand spectacle, avec ses hauts, ses bas et ses émotions. On fait présentement face à de grands défis dans le monde du sport, et surtout dans le monde de la LHJMQ, à savoir que ce que l'on présente, notre produit, est excellent, mais il faut bien l'enrober, le rendre et le donner.»

«Que l'on perde ou que l'on gagne, parce que ça fait partie du spectacle, il faut en faire tout un show. Ce qui me séduit aujourd'hui, dans ce que l'on présente, c'est la possibilité qu'on a de créer un spectacle dans l'amphithéâtre», renchérit-il.

La diffusion de publicités ainsi que la promotion de partenaires seront, bien évidemment, une partie intégrante de ce nouveau joujou dont M. Perro désire exploiter son plein rendement. Son principal atout sera cependant de produire des effets et de susciter l'auditoire à bouger et encourager au moment propice.

Aux dires de celui qui porte également le chapeau de vice-président aux communications, la bande lumineuse et les projecteurs d'éclairage automatisés offriront un résultat sans précédent.

«On a deux éléments pour créer l'animation avant les matchs et quand on marque un but. C'est sûr qu'on ne peut pas le faire pendant la rencontre, il faut que les gars voient la rondelle. Mais j'ai posé la question, j'avais deux ou trois concepts là-dessus, mais on m'a dit non», explique-t-il le sourire aux lèvres.

M. Perro ne s'en cache pas, les célébrations du 50e anniversaire de fondation des Cataractes, qui auront lieu en 2019, occupent une bonne partie des pensées des dirigeants de l'équipe. Et les partenariats de jeudi s'inscrivent dans cette dynamique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer