Un deuxième Gignac pour les Cataractes

William Gignac rejoindra son frère Brandon chez les... (Photo: Facebook)

Agrandir

William Gignac rejoindra son frère Brandon chez les Cataractes.

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) À la recherche de munitions en attaque, Martin Mondou s'est tourné vers le marché des transactions jeudi matin afin de faire l'acquisition de William Gignac, un vétéran de 20 ans qui appartenait à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Insatisfait de son utilisation, le petit attaquant avait quitté l'Armada en début de saison, et il croyait sa carrière junior terminée. Les Cataractes ont refilé un choix de septième tour à l'Armada pour lui offrir cette nouvelle chance de se faire valoir, cette fois aux côtés de son frère Brandon, l'une des vedettes de l'équipe.

«C'est à moi de la saisir. On m'a dit que c'était un essai jusqu'à Noël. Ça va m'aider de jouer avec mon frère et d'avoir un rôle offensif. Depuis le début de ma carrière dans le junior, j'étais surtout utilisé dans des missions défensives. C'est très excitant», faisait valoir Gignac, avant de prendre la route de Shawinigan où l'attendait en après-midi un premier entraînement avec l'équipe.

«Depuis mon départ de l'Armada, je gardais la forme en patinant avec une équipe juvénile. Je me sens prêt à relever ce défi.»

Mondou ne demande pas mieux. La blessure à Cavan Fitzgerald a ouvert cette opportunité pour amener un nouveau joueur de 20 ans. Gignac s'avérait la meilleure option à ses yeux actuellement.

«C'est un essai à un prix intéressant. Il a du millage dans la ligue, il a été très bon en séries l'an dernier et il sera certainement très motivé à l'idée de jouer avec son frère. Nos recrues ont bien fait en attaque en début de saison mais depuis un bout, c'est plus difficile. Voilà pourquoi on cherchait du renfort.»

Un ajout avec de l'expérience

L'arrivée de Gignac ne signifie pas que les Cataractes ont fait une croix sur Gabriel Gagné, présentement dans la ECHL à Wichita où il n'a amassé que deux points en huit matchs.

«Ce n'est pas le plan des Sénateurs de le retourner junior mais on ne sait jamais, les choses changent parfois rapidement dans le hockey. Par contre, je ne voyais pas l'utilité d'attendre jusqu'à Noël considérant que nous avions une option peu coûteuse sur la table. Je voulais donner un coup de main à notre équipe tout de suite.»

Ce n'est pas Claude Bouchard qui va s'en plaindre, loin de là!

«Il faut être réaliste et reconnaître que les pertes de Beauvillier et Gagné nous font mal. Quand on regarde notre groupe d'attaquants, nous n'avons que quatre joueurs (Alexis d'Aoust, Dennis Yan, Brandon Gignac et Mathieu Olivier) qui jouaient régulièrement dans notre ligue l'an dernier. L'expérience de William Gignac va nous aider. C'est un gars qui jouait pour l'Armada alors automatiquement, il est responsable défensivement», sourit le pilote. 

Les Cataractes vont tenter de mettre fin à une vilaine séquence de quatre revers de suite vendredi soir en accueillant les Olympiques de Gatineau, qui seront de leur côté en quête d'un quatrième gain consécutif.

«Les Olympiques vont très bien depuis... qu'ils nous ont battus la semaine dernière. Ce ne sera pas un match facile. Ceci dit, j'aime notre intensité à l'entraînement cette semaine. Après deux jours de repos, les gars sont revenus dans de bonnes dispositions. Ils comprennent que ce sont des détails qui nous font mal à l'heure actuelle. La ligne est tellement mince entre gagner et perdre dans le junior.

En fin de semaine, on va leur demander d'être plus physique, plus agressif sur le porteur de la rondelle pour provoquer des erreurs. Et pour faire ça, il faut se servir de notre vitesse. On a eu tendance à être un peu plus passif dans nos derniers matchs.»

Les Cataractes vont reprendre le boulot sans Gabriel Sylvestre, toujours incommodé par des blessures mineures. Simon Benoît est quant à lui suspendu pour deux matchs en raison d'une mise en échec à la tête servie vendredi dernier à Rimouski, tandis qu'Antoine Demers soigne un virus. Le défenseur Xavier Pouliot a donc été rappelé des rangs junior AAA.

Par contre, l'arrivée de William Gignac fait en sorte qu'Alex Plamondon retournera chez les Estacades après avoir pratiqué toute la semaine avec l'équipe. Choix de septième ronde en juin dernier, Plamondon étonne cette saison avec une production de 13 buts et 13 passes en 16 matchs, un rendement qui le place au cinquième rang des marqueurs dans le midget AAA.

«J'ai bien aimé ce que j'ai vu de lui cette semaine à l'entraînement, il a travaillé très fort. Ses habitudes de travail sont excellentes. Il est sur la bonne voie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer