Les Cataractes en visite à Québec

Les Cataractes de Shawinigan, qui connaissent un excellent... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les Cataractes de Shawinigan, qui connaissent un excellent début de saison, peuvent compter sur un solide groupe de défenseurs, mené par Samuel Girard, choix de deuxième ronde des Predators de Nashville au dernier repêchage de la LNH.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts amorcent une éreintante séquence de quatre matchs en cinq jours avec la visite des puissants Cataractes de Shawinigan, détenteurs du premier rang du classement général de la LHJMQ, au Centre Vidéotron, mercredi.

Au cours de cet affrontement opposant les deux meilleures équipes de la division Est, les Remparts (5-4-0-1) tenteront de tenir tête à la troupe de Claude Bouchard (8-1-0-0), qui connaît un début de saison fulgurant, malgré la perte de son attaquant vedette Anthony Beauvillier au profit des Islanders de New York.

Heureux de la façon dont ses hommes ont réagi face aux Sea Dogs de Saint-Jean le 7 octobre, l'entraîneur-chef Philippe Boucher s'est dit confiant qu'ils ne se feront pas plus déclasser cette fois-ci.

«Saint-Jean, c'est dans les gros alignements de la Ligue. Ils ont quand même bien joué ici [victoire de 4-2]. Et c'était 2-2 après deux périodes. Je pense qu'on peut être fiers de la façon dont on a joué contre eux autres. Shawinigan, c'est une équipe qui roule à fond elle aussi présentement. Mais il n'y a pas de surprise là. Tout le monde les voyait premiers de notre division. C'est probablement là qu'ils vont finir aussi. Et Beauvillier est encore chez les pros, mais il y a quand même des joueurs d'exception dans leur équipe...» a laissé entendre Boucher.

Le pilote pense évidemment au défenseur Samuel Girard, espoir des Predators de Nashville, qui s'avère le pilier de la brigade défensive des Cataractes.

«Défensivement, ils sont très solides. [...] Ils ont des très bons vétérans à l'arrière, des très gros bonshommes aussi qui ont l'expérience dans les séries et qui en ont vu d'autres en tant que groupe. C'est une équipe très bien montée», a-t-il constaté.

début de saison inespéré

Dans l'autre camp, les Remparts, toujours en reconstruction, connaissent un début de saison inespéré, pouvant notamment compter sur une défensive d'expérience et un gardien de but en pleine possession de ses moyens en Callum Booth (taux d'efficacité de ,933 et moyenne de buts alloués de 2,11).

«Quand Girard a la rondelle 30secondes dans notre zone, si on peut les garder à l'extérieur, ça va être correct. C'est ce qu'on a fait contre certaines équipes, cette saison. Défensivement, à part la game où on a accordé 10buts contre Drummondville, on a l'une des bonnes défensives dans la Ligue cette saison», a jugé Boucher.

La jeune attaque des Diables rouges demeure toutefois un sujet de préoccupation. À l'entraînement, mardi, le pilote revoyait d'ailleurs certains principes de base offensifs avec ses attaquants.

«[Le gardien] Xavier Potvin a été très bon contre nous, dimanche, mais dans certaines situations, on lui a rendu la vie facile, notamment à deux contre un, à trois contre deux, avec nos choix de jeu. C'est surtout de savoir comment réagir, quelles sont les bonnes options. [...] C'est ça qu'on a pratiqué, ce matin. Et on a vraiment bien exécuté», a-t-il félicité.

Chose certaine, les Remparts ne pourront miser sur leur talent pour rivaliser avec des Cataractes qui en regorgent.

«Par le passé, on était dans la chambre et on perdait par un but ou deux et on réussissait à revenir. On surutilisait certains joueurs et on était sûr qu'ils allaient en marquer un. L'identité de notre équipe présentement, et c'est pourquoi on obtient un petit peu de succès, c'est parce qu'on joue collectivement.»

Pour leur part, les joueurs des Remparts n'affichaient pas de complexe, à la veille du choc entre les deux équipes, mardi.

«On n'a pas la même équipe que l'année passée après Noël, alors que ça avait été très difficile. Cette année, c'est complètement différent. On est capable de jouer avec n'importe qui dans la Ligue», a soutenu le vétéran Raphaël Maheux.

Girard au sommet de son art

Les Cataractes de Shawinigan s'amènent à Québec mercredi avec leur quart-arrière Samuel Girard qui, à seulement 18 ans, est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de la LHJMQ. Possédant la meilleure moyenne de points par match chez tous les arrières de la Ligue avec 2,75, le natif de Roberval a amassé 2 buts et 11 passes à ses quatre matchs avec les Cataractes, cette saison. «Girard, je lui souhaite de jouer pro l'année prochaine, mais je ne peux pas imaginer ce que ce jeune-là serait capable de faire dans le junior à 19 ans! À 18 ans, c'est déjà quelque chose à voir», a admis l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, au sujet du défenseur de 5'9" et de 166 livres.

Larionov de retour sur patins

Blessé à une hanche depuis le 25 septembre, l'attaquant des Remparts Igor Larionov Jr a chaussé les patins pour la première fois, au Centre Vidéotron, mardi. «C'était un entraînement léger pour reprendre contact avec la glace et manier quelques rondelles. Je me suis senti très bien. J'espère pouvoir augmenter ma charge de travail à chaque jour et rejoindre l'équipe la semaine prochaine», a laissé entendre le fils du «Professeur». Larionov s'est blessé à l'aine pendant le camp d'entraînement et n'a disputé que deux matchs cette saison, avant de se retrouver à nouveau sur le carreau. Enclin aux blessures, il n'a pas disputé plus de 16 matchs à chacune de ses cinq dernières saisons.

Coxhead avec les Noirs

Sélectionné pour prendre part au Défi mondial des moins de 17 ans, l'attaquant des Remparts Andrew Coxhead s'alignera avec Équipe Canada Noirs, a fait savoir Hockey Canada, mardi. L'auteur de deux buts et de deux passes cette saison sera le seul représentant de la LHJMQ de la formation. Cette dernière sera dirigée par Paul Boutillier, des Sea Dogs. En tout, 66 joueurs canadiens ont été répartis en trois formations-les Noirs, les Blancs et les Rouges - pour participer au Défi mondial, qui se déroulera du 27 octobre au 5 novembre, à Sault Ste. Marie, en Ontario. Outre Coxhead, le défenseur du Drakkar de Baie-Comeau, Xavier Bouchard, évoluera avec Équipe Canada Blancs.

En vitesse...

Si le coup de Zachary Malatesta, des Wildcats de Moncton, à la tête de Pascal Laberge, des Tigres de Victoriaville, a indigné aux quatre coins de la LHJMQ, la suspension de sept matchs imposée au défenseur mardi a presque autant fait réagir. À commencer par l'agent de Laberge, Allan Walsh, qui espérait une sanction plus sévère. «La LHJMQ n'est même pas capable de prononcer le mot commotiondans sa vidéo. C'est ce qui arrive quand il est plus important de ne pas offenser un puissant propriétaire que de s'assurer de la sécurité des joueurs», a laissé entendre Walsh sur son compte Twitter, faisant référence à l'influente famille Irving, propriétaire des Wildcats de Moncton... Jonathan Audy-Marchessault a disputé mardi son premier match contre son ancienne équipe, le Lightning de Tampa Bay, depuis qu'il a signé un contrat de deux ans avec les Panthers de la Floride, cet été. Profitant de la blessure à Jonathan Huberdeau, le natif de Cap-Rouge évolue présentement sur le premier trio des Panthers en compagnie d'Aleksander Barkov et de Jaromir Jagr et figurait, avant la rencontre, au premier rang des marqueurs de son équipe, avec deux buts et deux passes en deux matchs. Jamais repêché dans la LNH, l'ex-attaquant des Remparts est déterminé à s'y établir, malgré ses 5'8" et de 184 livres. Cette fois sera-t-elle la bonne? 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer