Fitzgerald rapporte déjà

Les Cataractes ont signé une victoire de 3-2... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Les Cataractes ont signé une victoire de 3-2 contre les Saguenéens.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La première victoire des Cataractes en cette saison 2016-17 est en banque. Samuel Asselin et Cavan Fitzgerald ont mené les troupes de Claude Bouchard à un gain de 3-2 enregistré devant plus de 3000 personnes au centre Gervais Auto, samedi après-midi.

Ne vous fiez pas au pointage, les Cataractes ont complètement dominé cette rencontre. Sans un Xavier Potvin fumant entre les poteaux, les Shawiniganais auraient découpé les Saguenéens en petits morceaux. Potvin a réussi à faire un barrage pendant 40 minutes, mais au volume le gardien des visiteurs a fini par céder, les Shawiniganais étant récompensés pour leur ardeur qui a produit 42 tirs au filet.

S'il est déçu de revenir junior, Cavan Fitzgerald l'a bien caché à son retour dans le plus vieux maillot de la LHJMQ. C'est lui qui a inscrit le but victorieux en fin de match, lancé en échappée par une remise de Samuel Asselin alors qu'il venait de quitter le banc des pénalités. Fitzgerald a décoché un tir des poignets parfait dans la lucarne derrière Potvin, qui méritait certes un meilleur sort. 

Cette séquence lui a subtilisé la première étoile de la soirée, qui a plutôt été octroyée à Samuel Asselin. Pour un deuxième match d'affilée, il a été le meilleur attaquant sur la glace, terminant son match avec un but et une passe. 

Bouchard était évidemment élogieux envers ses deux vétérans. «Fitzgerald nous apporte tellement de confiance et de sécurité à l'arrière. Il est peut-être déçu un peu de la décision des Sharks mais ça ne l'a pas empêché de revenir ici avec une attitude exemplaire. Il doit avoir pris 15 lancers vers le filet ce soir! On ne peut pas lui en demander plus. Quant à Asselin, il sent que la porte est ouverte, ça se voit qu'il veut en profiter. Il est en train de nous prouver qu'il peut jouer dans toutes les facettes du jeu.»

De son côté, Fitzgerald s'est présenté devant la presse avec un grand sourire aux lèvres.

«Je suis content de revenir avec les Cataractes. Moi ce que j'aime, c'est jouer au hockey! Et puis nous aurons une très bonne équipe cette année, je ne peux pas me plaindre. C'est l'fun de marquer un gros but dès mon retour.»

Bouthillier veut le poste de numéro un

Cette victoire a été portée au dossier de la recrue Zachary Bouthillier, sa première en carrière dans le junior. Le grand gardien de 17 ans n'a fait face qu'à 16 tirs et il encensait ses coéquipiers. 

«Je leur en dois une! Ils ont joué tout un match devant moi. C'est l'fun de ne pas attendre trop longtemps avant de décrocher une victoire», soulignait-il. Bouthillier a obtenu un départ dès le deuxième match de l'équipe, un signal pour lui qu'une bagarre de gardiens s'enclenche pour le titre de partant. «Et je veux la gagner! Je travaille très très fort pour que ça arrive. Je ne sais pas quand ça va se produire, mais je sais que ça va se produire.»

Déjà un message

Si les sourires étaient nombreux autour du vestiaire, le scénario aurait pu être bien différent. C'est que quelques instants après avoir créé l'égalité 1-1 en troisième, les Cataractes ont offert un avantage numérique aux Saguenéens, qui ont profité de la visite au cachot de Dakota Miskolczi pour reprendre les devants. Ce dernier n'a plus retouché à la glace par la suite, et il peut s'estimer chanceux que Justin Bernier ait de nouveau remis les cadrans à zéro avec un filet sur une séquence bizarre. 

«Une pénalité pour accrochage en zone neutre inacceptable à ce moment-là du match. L'indiscipline a fait mal à cette équipe l'an dernier, c'est quelque chose qu'il faut casser en partant. C'est tombé sur lui, j'aurais posé le même geste peu importe le fautif», assurait l'expérimenté pilote, qui n'avait que cette facette du jeu à reprocher au terme du premier week-end d'activités. «On a travaillé, et on l'a fait à l'intérieur du système. Résultat, on a peu donné de chances à cinq contre cinq. C'est très positif, on peut bâtir sur ces deux premiers matchs.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer