Les Cataractes lancent leurs activités

La recrue Samuel Bucek sera à surveiller.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La recrue Samuel Bucek sera à surveiller.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois mois après avoir été l'un des deux grands théâtres de la finale de la LHJMQ, le centre Gervais Auto s'anime à partir de mercredi matin, alors que les Cataractes vont lancer leurs activités avec l'arrivée des recrues.

Ils seront une trentaine à se présenter au directeur-gérant Martin Mondou, à l'entraîneur Claude Bouchard, et à leurs lieutenants, avec l'objectif de mêler les cartes et peut-être de mériter un casier dans le vestiaire le plus ancien du circuit Courteau.

Ces aspirants vont être épiés sous toutes leurs coutures au sein d'une toute nouvelle formule. Plutôt que de s'affronter dans des matchs intra-équipe, ils participeront à un tournoi des recrues de jeudi à samedi avec les recrues des Tigres de Victoriaville et les Voltigeurs de Drummondville. Six matchs par équipe en trois jours, tous disputés à Shawinigan.

Un concept semblable est utilisé depuis quelques années dans la LNH. Mondou était de ceux qui plaidaient pour l'adapter au hockey junior.

«Ça va nous permettre d'évaluer les joueurs dans la bonne chaise, face aux joueurs de leur groupe d'âge. Ça ne peut que nous offrir une meilleure lecture», croit le grand manitou des Cataractes, qui a bien hâte que la rondelle tombe au centre de la glace après un été trop long à son goût. «Il y a toujours une belle énergie à ce temps-ci de l'année. Tout le monde est excité au sein de notre groupe. On a hâte de voir les jeunes à l'oeuvre.»

Mondou les prévient, ce ne sont que les plus méritants qui vont avoir l'occasion de patiner avec les vétérans de l'équipe à compter de lundi prochain. En revanche, il les invite à croire en eux, en rappelant qu'il n'a jamais été du genre à avoir peur de tasser des vétérans si la situation l'exigeait.

«Toutes les recrues qui ont une chance réelle de faire notre équipe vont passer à l'étape suivante. On ne veut pas mettre un chiffre sur le tableau, ça va aller au mérite. Le même raisonnement s'applique pour la composition de l'équipe. Oui, nous misons sur beaucoup de vétérans, mais il y a toujours de la place chez nous pour ceux qui se démarquent. Rappelez-vous la saison du tournoi de la Coupe Memorial en 2012, Frédérick Gaudreau a fait l'équipe même si c'était un joueur invité, tout comme Alexandre Grand-Maison, un choix de sixième ronde. À eux de nous en mettre plein la vue.»

Parmi les joueurs à surveiller au cours des prochains jours, il y a évidemment Samuel Bucek, la prise de l'équipe au dernier encan européen. Le patineur de 6'3'' est arrivé en Mauricie depuis près de trois semaines, et ses aptitudes de marqueur ont été remarqués semble-t-il par les vétérans qui ont patiné avec lui. Reste à voir, quand le jeu va s'accélérer autour de lui, s'il sera en mesure de continuer à faire de la magie avec son bâton!

Gabriel Denis, premier choix des Cataractes au dernier repêchage midget (en 2e ronde), sera certainement lui aussi sur le radar des hommes de hockey de l'organisation. Entre les poteaux, Zachary Bouthillier part assurément avec une longueur d'avance pour le job de gardien auxiliaire à Mikhail Denisov, lui qui avait impressionné au camp l'an dernier avant d'enchaîner avec une très bonne campagne midget AAA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer