Dupuis rejoint les immortels des Cataractes

Martin Mondou et Pascal Dupuis, des amis depuis... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Martin Mondou et Pascal Dupuis, des amis depuis deux décennies, étaient bien heureux d'apprendre aux médias que le numéro 16 allait se retrouver très bientôt dans les hauteurs du Centre Gervais Auto.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Le numéro 16 porté avec fierté par Pascal Dupuis lors de son passage en Mauricie chez les juniors rejoindra les 10 autres maillots retirés dans les hauteurs du Centre Gervais Auto la saison prochaine.

Les Cataractes en ont fait l'annonce jeudi matin, tout juste avant leur tournoi de golf annuel qui lance les activités de la nouvelle campagne. Dupuis, qui vient tout juste d'accrocher ses patins après une brillante carrière dans la LNH, s'est dit très heureux du geste de l'organisation.

«J'ai appris la nouvelle alors que je venais tout juste de mettre un terme à ma carrière. Ce n'était pas une décision facile à prendre, et cette nouvelle m'a remonté le moral», a confié Dupuis, contraint de se retirer en raison de problèmes de santé.

Dupuis a évolué trois saisons en Mauricie, de 1997 à 2000. Après avoir atteint le plateau de 50 buts à 20 ans, il a signé un premier contrat professionnel comme agent libre, qui l'a éventuellement mené à un séjour de 15 saisons dans la LNH. Durant les huit dernières années, il a été un coéquipier de Sidney Crosby chez les Penguins, où il a bu à deux reprises dans la Coupe Stanley. Si son coffre à souvenirs déborde, il y garde une place précieuse pour ses aventures dans le junior.

«J'ai tellement de beaux souvenirs ici. Au plan hockey, évidemment, avec un gars comme Denis Francoeur qui m'a aidé énormément. J'ai joué avec d'excellents coéquipiers, les Deblois, Forget, Bergeron, Chouinard et plusieurs autres. Mais c'est tout aussi riche à l'extérieur de la glace. Je me suis fait beaucoup d'amis en Mauricie, c'est ici que j'ai rencontré ma femme. On a eu quatre beaux enfants depuis. Tout ça fait en sorte que c'est encore plus spécial de voir mon chandail être retiré par les Cataractes.»

À ses côtés, Martin Mondou, un ami personnel et directeur-gérant de l'équipe, le présentait comme un incontournable.

«À cause de son cheminement. Je l'observe depuis ses débuts, c'est un gars qui a toujours dû travailler pour avancer. Il n'a rien eu de facile. Il a cru en lui, il a mis les efforts en conséquence et il s'est forgé toute une carrière. C'est un modèle exemplaire pour nos jeunes joueurs.»

Un nouvel actionnaire?

L'amitité entre Mondou et Dupuis pourrait bien déboucher sur un partenariat d'affaires dans les prochaines années. Dupuis a été approché dans le passé pour devenir actionnaire de l'équipe, des avances qu'il avait repoussées parce qu'il voulait se concentrer sur sa carrière. Le timing pourrait bien être meilleur dans quelques mois... 

«C'est sûr que je veux rester dans le hockey. À quel titre? On verra. J'ai déjà eu des discussions avec les Cataractes pour me joindre au groupe d'actionnaires, c'est vrai. J'imagine qu'on en aura d'autres éventuellement! À court terme, ma priorité est ma famille. On va prendre le temps de bien s'installer au Québec et ensuite, je serai en mesure de mieux cerner ce que j'ai envie de faire», a conclu Dupuis, qui devrait jouer un rôle l'an prochain au sein de l'organisation des Penguins.

Carnet de notes

La date choisie pour hisser le maillot 16 au plafond de l'aréna n'a pas été dévoilée jeudi. Le prochain à obtenir cet ultime honneur devrait être Jason Pominville. Ce dernier est au courant des intentions des Cataractes, mais peine à trouver le moment idéal en cours de saison pour une petite saucette à Shawinigan... 

Plusieurs anciens joueurs des Cataractes ont participé au tournoi de golf, dont Gabriel Girard, Marc-André Bergeron, Patrick Lalime et Tommy Gauthier. 

Le camp des recrues s'amorce mercredi prochain, une journée avant le tournoi des recrues qui va regrouper les jeunes éléments des Cataractes, des Tigres et des Voltigeurs au Centre Gervais Auto.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer