«Les Cataractes sont largement favoris»

L'acquisition de Matt Murphy a aidé les Sea... (Le Soleil)

Agrandir

L'acquisition de Matt Murphy a aidé les Sea Dogs à prendre leur envol.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Danny Flynn a sorti son violon, à quelques heures de débarquer en Mauricie pour la série demi-finale face aux Cataractes. Rejoint par Le Nouvelliste à bord de l'autobus qui menait son équipe vers la ville de l'électricité, le vieux routier a encensé ses rivaux et répété à plusieurs reprises que ses Sea Dogs étaient négligés.

«On affronte une très bonne équipe. Avec beaucoup de ressources à l'attaque, qui a été chercher de la maturité et du talent en défensive comme dans les buts à la dernière période des transactions. Nous comprenons que les Cataractes sont largement favoris dans cette série. Nous sommes les négligés, et nous n'avons aucun problème avec ce rôle. Nous allons tout donner pour compétitionner face à eux», lance Flynn.

Seulement trois points ont pourtant séparé les deux clubs au terme de la saison régulière. Après un début de saison en montagnes russes, les Sea Dogs ont pris leur rythme de croisière en janvier, quand Matt Murphy a été obtenu des Remparts de Québec.

«Il a eu beaucoup d'impact, sur glace et hors glace. Il a tellement de vécu. Et il est arrivé au moment où Zboril et Chabot étaient au Championnat du monde, donc à un moment où nous en avions vraiment besoin. Ceci dit, ce fut le seul gros morceau obtenu pendant la période des transactions.

On ne voulait pas toucher à nos jeunes de 16 et 17 ans, l'organisation se prépare à la course pour l'obtention de la Coupe Memorial en 2019. On aligne donc une jeune équipe. Chez les Cataractes, il y a eu beaucoup plus d'additions dans leur camp. Ce sont deux plans différents.»

Flynn fait valoir, de plus, que son club arrive un peu essoufflé dans le carré d'as. Les Sea Dogs ont eu besoin de sept matchs pour éliminer les Screaming Eagles mardi.

Les Cataractes, eux, se reposent à la maison depuis dimanche soir.

«En séries, à chaque fois que tu peux prendre un peu de repos, c'est toujours apprécié. De notre côté, ce fut une victoire très émotive face aux Screaming Eagles. On tirait de l'arrière 2-3 dans cette série, nous avons gagné le sixième match sur la route avant de vivre, à domicile, la première victoire de l'histoire de l'organisation au cours d'un septième match. Bref nous avons eu peu de temps pour penser aux Cataractes jusqu'à maintenant. Il faudra faire bien les choses afin d'être prêts pour vendredi», note le pilote des Sea Dogs, en ajoutant être privé de trois morceaux importants, soit Mathieu Joseph, Adam Marsh et Bokondji Imama.

«Ce sont des gars qui pourraient être très utiles, des gars repêchés par une équipe de la LNH. Mais bon, notre équipe a été éprouvée par les blessures tout au long de la saison, et nous avons trouvé le moyen de gagner notre part de matchs. Ce que nous avons vécu nous sert bien en ce moment.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer