Bouchard est en train de confondre les sceptiques!

Si l'arrivée de Claude Bouchard derrière le banc... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Si l'arrivée de Claude Bouchard derrière le banc des Cataractes en avait fait sourciller plusieurs, le pilote fait tomber les doutes un à un.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Il y avait bien des sceptiques dans la salle quand Martin Mondou a décidé de limoger Martin Bernard afin d'offrir son job à Claude Bouchard. Après son départ de Val-d'Or il y a une décennie, personne n'avait daigné lui offrir une deuxième chance comme pilote dans la LHJMQ.

Sa façon très expressive de communiquer avec ses joueurs, dans les bons comme dans les mauvais moments, n'était pas compatible avec la génération actuelle, murmurait-on aux quatre coins de la ligue pour expliquer pourquoi un gars avec une bague de la Coupe du Président dans les doigts, qui avait accepté plusieurs postes d'adjoint pour se perfectionner, n'avait pas eu droit à une deuxième vie.

Un dépisteur que je respecte beaucoup m'a même prédit le soir de sa nomination que Dennis Yan et Dmytro Timashov allaient tout simplement fermer les livres après quelques pratiques avec leur nouveau mentor, tellement il pouvait être dur avec ses hommes!

Tous ces commentaires, Martin Mondou les avait déjà entendus. Mais le directeur-gérant des Cataractes ne fait pas les choses comme les autres, c'est un audacieux de nature.

Éric Veilleux lui a recommandé Bouchard, tout comme Stéphane Pilotte et Mario Carrière. Il avait aussi aimé ses entrevues avec lui quand il s'était cherché un pilote lors des étés 2012 et 2013.

À la recherche d'une personnalité différente de celle de Bernard, Mondou a donc pris le pari osé de l'amener à Shawinigan après avoir congédié un entraîneur qui était installé au sommet de sa division.

Avec 34 jours à sa disposition avant les séries, force est d'admettre que Bouchard a fait de l'excellent boulot avec cette équipe. La voilà dans le carré d'as, après avoir éliminé coup sur coup le Phoenix et les Islanders.

Ces derniers n'étaient pas une proie facile, loin de là. Les Islanders n'avaient perdu que deux matchs à domicile depuis le début janvier et ils formaient la deuxième meilleure équipe du circuit après la période des transactions. Or sans Mason McDonald, ils auraient subi probablement un balayage! Les Cataractes ont dominé cinq des six duels pour passer en demi-finale avec panache.

Après la victoire décisive dimanche, Anthony Beauvillier et Samuel Girard ont pris la peine de complimenter le travail de Bouchard. Ce n'est pas banal à mes yeux. Surtout de la part du capitaine, réputé très près de Martin Bernard.

Depuis le début des séries, les changements effectués par Bouchard ont rapporté des dividendes. Son meeting avant le cinquième match de la série face aux Islanders a aussi provoqué un changement de comportement. Fallait voir Bouchard avec du feu dans les yeux ce matin-là. Il venait de consulter certaines statistiques sur les mises en échec et les tirs bloqués et il était clair à ses yeux qu'il était temps de secouer le pommier. Il avait un couteau à double tranchant entre les mains: ses joueurs auraient pu décider de l'envoyer promener.

Après tout, lors de ce meeting, il était question de sacrifices, de ce qu'il fallait payer comme prix pour passer à la prochaine étape. Certains détails exigés n'étaient pas exactement la tasse de thé de certaines vedettes de l'équipe... Or les joueurs ont néanmoins acheté le plan et ils n'ont pas perdu un match depuis!

Avec tous les changements faits à Noël, les Cataractes se devaient d'accéder au carré d'as. La mission est remplie. Bouchard peut être fier, cette équipe est maintenant la sienne. Elle joue avec plus de passion, ça saute aux yeux. Bouchard a débarqué en Mauricie sans garantie.

Or à moins d'une déconfiture totale lors de la prochaine ronde, j'ai bien l'impression qu'il sera invité à poursuivre sa route en Mauricie l'an prochain...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer