Les Cataractes créent l'égalité

Dmytro Timashov a brisé les reins des Islanders... (Darrell Theriault)

Agrandir

Dmytro Timashov a brisé les reins des Islanders en début de troisième période. Son but portait la marque à 4-2 en faveur des Shawiniganais.

Darrell Theriault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Charlottetown) Défiés par Claude Bouchard en matinée, les Cataractes ont répondu à l'appel mardi soir. Un départ canon a donné le ton à la soirée et les a conduits vers une victoire de 6-2 enregistrée devant 2700 personnes au Eastlink Centre.

Grâce à ce gain, les Cataractes ont créé l'égalité 2-2 dans cette série quatre de sept, qui se poursuivra jeudi à l'Île-du-Prince-Édouard.

C'était exactement la conclusion recherchée par Bouchard, qui a chauffé ses troupes à bloc avant la première mise en jeu. Le pilote voulait plus d'engagement physique, plus de tirs bloqués, et moins de revirements. Une commande remplie par ses hommes qui ont tous mis la main à la pâte. 

Les Islanders ont été totalement débordés en première et en troisième. Le seul moment un peu plus difficile pour les Cataractes est survenu en deuxième période, alors que quelques pénalités inutiles ont permis aux Islanders de se relever d'un déficit de deux buts. 

Le match semblait avoir basculé, un peu comme la veille, mais Gabriel Gagné s'est alors interposé avec son but le plus important depuis qu'il est débarqué à Shawinigan, inscrit en fin d'engagement pour permettre aux visiteurs de rentrer au vestiaire avec une avance de 3-2 après 40 minutes.

Priorité qui a été rapidement gonflée par Dmytro Timashov en début de troisième, lui qui a profité d'une passe transversale magique de Samuel Girard. Ce but a brisé les reins des locaux, qui ont abandonné Mason MacDonald. Ce dernier a tout tenté pour garder son équipe dans le match, en vain. Les Cataractes ont ajouté deux autres filets et ils sont rentrés à l'hôtel le sourire aux lèvres, conscients qu'ils venaient de récupérer l'avantage de la glace tout en transformant ce duel en courte série deux de trois.

Outre Gagné et Timashov, Anthony Beauvillier, Dennis Yan, Pascal Aquin et Cavan Fitzgerald ont aussi marqué pour les vainqueurs. 

«Je suis content de notre match. On a insisté dans notre réunion sur l'importance de jouer avec le sentiment d'urgence. On avait certains détails à corriger, on l'a fait. C'est une belle victoire d'équipe, tout le monde a contribué», soulignait Bouchard, en braquant les projecteurs sur Danny Moynihan, qui a disputé un match du tonnerre. 

Le vétéran de 20 ans a préparé trois buts des siens, dont celui de Gagné en fin de deuxième, en plus de s'acquitter de ses tâches défensives avec brio. «C'est un gars qui nous en donne toujours offensivement, mais qui avait des choses à peaufiner dans le reste de sa game. Il a capté le message lors de la réunion, il a disputé tout un match.»

Gagné complimentait lui aussi l'ex-joueur étoile des Mooseheads. «Sur mon but, je ne savais même pas que j'avais marqué! Je n'ai fait que foncer au filet, avec mon bâton sur la glace. Danny a fait le reste», souriait l'espoir des Sénateurs d'Ottawa. 

«C'est une grosse victoire pour nous. C'est bien différent, repartir d'ici à 2-2 contrairement à 1-3. On n'a pas joué assez physique lors du troisième match, on a corrigé le tir. On a frappé comme on le faisait face au Phoenix. Ils ont du talent de l'autre côté, on les a ralentis avec ça.»

Quant à Moynihan, il acceptait les compliments avec modestie. «J'essaie de jouer toujours de la même façon. Ce soir, il y avait une bonne chimie sur mon trio, la rondelle circulait rapidement. Mais tout le monde a travaillé fort. Le sentiment d'urgence, on le sentait sur le banc.»

Dans l'autre vestiaire, Jim Hulton disait ne pas trop avoir apprécié sa soirée. «Encore une fois, on a connu un lent départ. On dirait qu'on est toujours en attente d'une étincelle pour partir la machine. Il faut corriger ça. Leur troisième but nous a fait mal. On a des ajustements à apporter avant le prochain match, il faut mieux supporter notre gardien. La journée de repos va faire du bien.»

Carnet de notes

Utilisé comme sixième défenseur à la place de Matthew Klebanskyj, Simon Benoît a été efficace à ses débuts dans les séries. Malheureusement, il a été blessé en deuxième et il a fini le match à l'infirmerie. Son état sera évalué mercredi... 

Samuel Girard apparaît au 38e échelon chez les patineurs nord-américains sur le bulletin final émis par la LNH, en vue du repêchage qui se déroulera à Buffalo les 24 et 25 juin. Gabriel Sylvestre est quant à lui répertorié au 76e rang, alors que Brandon Gignac est classé 98e. C'est Pierre-Luc Dubois, des Screaming Eagles, qui coiffe ce classement. Dubois était classé septième sur le relevé précédent de la LNH...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer