Vivement un retour à la maison!

Anthony Beauvillier a perdu ses repères offensifs.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Anthony Beauvillier a perdu ses repères offensifs.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Vous rêvez de vous évader loin du domicile familial pour un petit week-end? Les Cataractes, eux, sont bien contents de revenir à leur petite routine avec deux matchs au Centre Gervais Auto en fin de semaine!

Les hommes de Martin Bernard viennent de compléter une séquence de six matchs sur la route, et vont prendre la route des Maritimes la semaine prochaine. Heureusement, entre ces deux segments, il y a des matchs locaux face aux Saguenéens de Chicoutimi vendredi soir et aux Voltigeurs de Drummondville dimanche après-midi.

«C'est certain qu'on a hâte de jouer devant nos partisans. Ça fait un bout de temps que ce n'est pas arrivé», acquiesce le pilote Martin Bernard. «J'ai aimé l'attitude des gars cette semaine, on a tenu trois bonnes pratiques. L'état d'esprit est bon.»

À leur dernière sortie à Shawinigan, les Cataractes avaient comblé leurs partisans avec une éclatante victoire face aux Voltigeurs. Depuis, ils ont bien engrangé cinq autres triomphes en six sorties, mais l'effort a souvent été mitigé.

Bernard dit toutefois que sa bande affiche une progression à ce niveau. «Ce n'est pas parfait. On peut toujours faire mieux. Tout le monde rêve d'un alignement comme le nôtre, mais il reste de la cohésion à aller chercher sur la glace. Et les clubs adverses sont toujours bien préparés contre nous, ils nous attendent.

L'important, c'est de progresser là-dedans, c'est là-dedans que nous sommes. Nous avons été physiques face à Québec jeudi dernier, puis face à Baie-Comeau samedi, nous n'avons accordé que six chances de marquer à l'extérieur du désavantage numérique. Dimanche, face aux Saguenéens, ce fut notre moins bonne sortie, mais j'ai aimé notre façon de lever notre jeu d'un cran en troisième période. On s'en va dans la bonne direction.»

Beauvillier en panne sèche

S'il y a des lacunes à corriger au plan collectif, il y a aussi des joueurs qui sont loin d'afficher leur forme des grands jours en ce moment. Anthony Beauvillier arrive en tête de liste, lui qui a été blanchi à ses quatre derniers matchs.

Il avait marqué deux buts à son retour - précipité- du championnat du monde junior face aux Voltigeurs mais, depuis, le capitaine est au neutre. «C'est une grosse année qu'il traverse», fait valoir Bernard, en prenant la défense de son meneur.

«Durant toute sa carrière, il courait après quelque chose. C'était vrai au midget Espoir, au midget AAA, puis à ses débuts dans le junior. Cette saison, il y a eu Équipe Canada junior, son contrat avec les Islanders. Bref, il est rendu à une étape où il doit se trouver de nouveaux objectifs», plaide-t-il.

«Ce n'est pas juste psychologique. Les Islanders lui demandaient de jouer d'une façon. Puis il est revenu chez nous, on avait d'autres exigences. Puis il a dû se mouler à une autre vision avec Équipe Canada junior et là, il est de retour ici. Ça en fait des choses à assimiler en l'espace de quelques semaines. La bonne nouvelle, c'est qu'il est maintenant ici pour rester. Il peut mettre toute sa concentration avec les Cataractes.

Depuis le début de 2016, Beauvillier se fait remarquer pour les mauvaises raisons. Il a six fois plus de minutes de pénalité (12) au compteur que de points (2). Une statistique qui ne passe sûrement pas inaperçue dans les plans de match adverses.

Sa mauvaise manie de répliquer en fait une cible encore plus invitante. Là-dessus, Bernard convient que son capitaine doit être en mesure de moins se faire piéger.

«Ce n'est pas évident. C'est un gars de caractère, qui joue avec intensité. Mais ça fait partie de son travail de se contrôler. Il sera toujours ciblé. En mettant le focus à la bonne place, il peut répondre à ça de la bonne façon.»

Les Cataractes tenteront d'infliger une 11e défaite d'affilée aux Saguenéens sans Samuel Girard, qui a participé jeudi soir au match des meilleurs espoirs de la LCH à Vancouver.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer