Rentrée locale éclatante pour les Cataractes

Les Cataractes ont remporté leur ouverture locale 6-1... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Les Cataractes ont remporté leur ouverture locale 6-1 devant les Remparts de Québec, vendredi soir.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Face à un club en reconstruction, amputé de ses meilleurs éléments présentement dans les camps pros, les Cataractes ne sont pas tombés dans le piège de la facilité vendredi soir. Résultat, les quelque 3300 amateurs présents à ce match d'ouverture à domicile ont eu droit à une victoire éclatante de 6-1 aux dépens des Remparts de Québec.

Le dernier club hôte de la Coupe Memorial sera vraisemblablement destiné à un rôle de faire-valoir cette saison face aux meilleures formations du plateau. Ce fut à tout le moins le cas vendredi, alors que les Shawiniganais n'ont eu aucun mal à se détacher au tableau indicateur malgré un flagrant manque d'exécution. L'effort y était, mais une surface de jeu qui semblait molle et sûrement un peu de nervosité ont mené à plusieurs attaques ratées dans la première portion du duel.

Les Shawiniganais n'ont tout de même eu besoin que de 20 minutes pour chasser Julian Galloway du match. Le gardien des Remparts a été battu à trois reprises en première, chaque fois dans la partie supérieure du filet. Il faut l'excuser sur le filet de James Phelan, brillamment mijoté par Samuel Girard. Il n'est pas coupable non plus du but de Mathieu Olivier, alors que sa défensive a cafouillé derrière lui. Mais Brandon Gignac l'a fait très mal paraître avec un tir des poignets d'une vingtaine de pieds en avantage numérique en fin d'engagement, ce qui a incité Philippe Boucher à entamer le deuxième vingt avec Sandro Sylvestre entre les poteaux.

Le changement n'a pas eu d'impact. Les locaux ont continué à dominer leurs visiteurs, et à empiler les buts. Samuel Asselin a saisi l'occasion pour s'offrir une première réussite chez les juniors, et Gignac et Giovanni Fiore ont complété les dégâts de cette attaque qui a totalisé 39 tirs. À l'autre bout de la patinoire, Antoine Samuel a été testé à 21 reprises, ne cédant que devant Lucas Thierus en deuxième.

«Ce fut une belle soirée. Il y avait de l'ambiance dans le Centre Gervais Auto. La foule a été incroyable», s'exclamait Martin Bernard. «On a eu un départ un peu lent, mais on a ajusté le tir pour aller chercher une belle victoire d'équipe.»

Un gain signé Brandon Gignac, qui a réussi un doublé en plus de se faire complice du but de Fiore en fin de rencontre. «On connaissait sa vitesse. Cette année, il a ajouté de la confiance et on voit les résultats. J'aime le voir lancer davantage au filet. Le voir produire comme ça en début de saison va lui permettre de prendre son envol», proposait Bernard.

«Les entraîneurs m'ont demandé à la fin de la dernière saison d'être moins prévisible, et de tirer un peu plus. J'essaie de mettre ça en application! Ce fut un bon effort encore ce soir, le troisième de suite en début de saison. Les gens nous placent en première place dans la ligue, et en deuxième place au Canada. On veut prouver qu'on mérite d'être là», faisait remarquer le joueur de centre de 18 ans, qui totalise sept points depuis le déclenchement des hostilités. Gignac semblait avoir déjà hâte de se mesurer aux Tigres de Victoriaville cet après-midi. «On va se préparer de la même façon. On peut battre n'importe qui quand on joue en équipe.»

Dans l'autre vestiaire, Boucher disait espérer que ses vétérans en donnent plus au cours des prochaines semaines. «J'ai aimé la première période, je pense que nous avons aussi bien joué que les Cataractes. Ce fut une toute autre histoire lors des deux autres périodes. Les gars qui ont vécu la Coupe Memorial l'an dernier sont un peu sur un lendemain de veille, et le moteur est dur à partir. Il faut maintenant que ça revienne, on a besoin d'eux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer