Victoire de caractère

Le gérant des Aigles T.J. Stanton.... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le gérant des Aigles T.J. Stanton.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles ont fait preuve de caractère jeudi soir face aux meneurs au classement, les Boulders de Rockland. Après être revenus dans le match à trois reprises, les hommes de T.J. Stanton ont capitalisé en fin de rencontre pour signer une victoire de 6-5.

Dès la première manche, puis en troisième, les Boulders pensaient avoir fait mal aux Oiseaux en prenant des avance de deux points. Mais chaque fois, les Trifluviens ont comblé l'écart. Puis en sixième, Alexander Ayala a créé l'égalité 5-5 avec un circuit en solo.

La relève a par la suite fait le travail. Shaun Ellis, qui a remplacé Chris Murphy après la sixième, n'a pas cédé.

Sur la route de la victoire, la tâche aurait toutefois pu être plus facile pour les Aigles. En huitième et neuvième manche, ils ont permis à huit coureurs d'atteindre les sentiers. Le problème, c'est que sept d'entre eux n'ont pas réussi à croiser la plaque. Seul Carter McEachern est venu marquer en huitième, sur un mauvais lancer, pour inscrire ce qui allait être le point de la victoire.

Envoyé en relève pour la neuvième manche, Kyle Hansen avait la tâche de protéger cette courte avance. Le premier frappeur à lui faire face, Dylan Tice, a frappé un double. Les Aigles se retrouvaient déjà dans le pétrin, et la situation n'allait pas s'améliorer. Le frappeur suivant, Joe Maloney, a frappé un flèche qui a fait un court bond devant Daniel Mateo, qui n'a pu la capter. Une erreur a été ajoutée à la fiche du joueur de troisième but alors que les coureurs se sont arrêtés aux extrémités du losange. 

Mateo s'est immédiatement repris quand Marcus Nidiffer a frappé un autre puissant roulant en sa direction. Cette fois, le Dominicain a capté la balle, et après s'être assuré que Tice n'allait pas bouger, il a amorcé un double jeu qui a permis aux Aigles de se retrouver à un retrait de la victoire. Un scénario parfait, qui a été complété lorsque Mike Montville a frappé un ballon qui a été capté par Javier Herrera pour mettre fin au match.

Avec ce gain, les Aigles sont maintenant à sept matchs et demi d'une place en séries éliminatoires.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer