Les Aigles balayés

Les Jackals ont remporté la 1000e victoire de... (Olivier Croteau)

Agrandir

Les Jackals ont remporté la 1000e victoire de leur histoire jeudi soir face aux Aigles.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La descente aux enfers se poursuit pour les Aigles. Alors qu'ils tentent toujours de revenir dans la course aux séries éliminatoires, les Trifluviens ont marqué l'histoire jeudi soir au New Jersey, et certainement pas de la manière espérée. En subissant une défaite de 9-3, ils sont devenus la 1000e victime de l'histoire des Jackals en 20 ans.

Face à Isaac Pavlik, que plusieurs considèrent comme le meilleur lanceur de l'histoire de la Ligue Can-Am, les Aigles avaient pourtant très bien amorcé le match, quand le premier frappeur du match, Julio Martinez, a cogné un triple qui a allumé les siens. Javier Herrera et Daniel Mateo l'ont suivi sur les sentiers et, après son premier tour au bâton, la troupe de T.J. Stanton avait marqué trois points.

Mais les Jackals sont vite revenus dans la rencontre. Ils ont marqué une fois en première, deux fois en deuxième et trois fois en troisième manche pour faire disparaître l'avance des Aigles comme neige au soleil. Pendant ce temps, Pavlik reprenait ses bonnes vieilles habitudes, en retirant sur trois prises 13 frappeurs avant de quitter après la septième manche.

«C'est encore le classique où on ne connaît qu'une seule bonne manche en offensive. Ce n'est pas que Pavlik. Quand tu n'arrives pas à faire plus, que tu es victime de 13 retraits sur des prises, c'est que dans ton approche au bâton, tu ne fais pas les ajustements», a rappelé Stanton.

À son premier départ avec Trois-Rivières, le releveur Owen Boon n'aura été de l'action que pendant deux manches et un tiers, cédant six points, dont quatre mérités, en plus de sept coups sûrs. En relève Miguel Lahera a bien fait. 

Signe de la frustration au sein des Aigles, l'entraîneur des lanceurs Matthew Rusch a été expulsé de la rencontre lors d'une visite au monticule après avoir critiqué la zone des prises de l'arbitre. Les critiques fusaient de toute part envers les officiels, jeudi.

Les Oiseaux auront ainsi échappé les trois matchs de la série face aux Jackals. Un balayage qui a été réussi de façon retentissante, puisque les Aigles ont permis 33 points lors des trois rencontres. 

«Nos lanceurs ont fait beaucoup d'erreurs, comme donner un but sur balles à un joueur qui frappe pour ,200. Ça fait beaucoup de dommages.»

Les Aigles disputeront une série de trois matchs dès vendredi soir face aux Boulders à Rockland.

Les Cascades concèdent 27 points!

Les Brewers de Montréal ont su tirer profit de la visite des Cascades de Shawinigan dans la métropole, jeudi soir.

Les Montréalais ont servi une correction de 27-2 à leurs visiteurs, qui ont commis sept erreurs lors de cette soirée cauchemardesque!

Au total, les Brewers ont réussi 28 coups sûrs contre quatre pour Shawinigan. Montréal a notamment inscrit huit points en deuxième manche et huit autres en troisième. Le pire dans tout ça, c'est que les Cascades avaient réussi à se forger une petite avance de 2-0 tôt dans la rencontre.

Philippe Saad, Rob Dahl-Smith, Jean-François Daneault, Vincent Bourget et Jean-Sébastien Dessureault se sont succédé au monticule pour les Cascades, qui auront l'occasion de se racheter dès vendredi, à Thetford Mines.

Avec Louis-Simon Gauthier




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer