Pas si mal pour un baptême!

T.J. Stanton a fait appel à un petit... (Andréanne Lemire)

Agrandir

T.J. Stanton a fait appel à un petit gars de la place pour amorcer la rencontre de dimanche face aux Miners de Sussex. Jean-François Dionne a cédé trois points sur six coups sûrs en cinq manches de travail dans un gain de 8-4 des Trifluviens.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Quand le téléphone a sonné vers 22 h samedi, Jean-François Dionne ne se doutait pas qu'au bout de la ligne, le directeur général des Aigles René Martin l'inviterait à lancer le prochain match de son équipe, le lendemain en après-midi!

Mais voilà, ce genre d'opportunité se présente rarement dans la carrière d'un artilleur québécois, Dionne a donc accepté le défi avec fébrilité.

Devant plus de 2000 personnes dimanche après-midi au Stade Stéréo Plus, le Trifluvien n'a concédé que six coups sûrs et trois points mérités à l'attaque des Miners de Sussex en cinq manches de travail, en route vers une victoire de 8-4 des Aigles.

Les Miners avaient pourtant réussi cinq circuits la veille dans un gain de 8-5, un deuxième en 24 heures contre Trois-Rivières. Ils ont d'ailleurs accueilli Dionne avec la longue balle dimanche, gracieuseté de Rubi Silva. Jay Austin a ensuite frappé un double bon pour deux points.

Pour le reste, Dionne s'est montré avare et ses coéquipiers, après un lent départ au bâton, ont retrouvé leurs repères à temps. Grâce à sa balle tombante, Dionne a su limiter les dégâts. Il a effectué 71 lancers et n'a accordé aucun but sur balles.

«Je ne pouvais pas dire non aux Aigles, souriait le héros de la journée, qui a eu droit à une belle et longue ovation de la foule. Mon dernier départ ici remontait à à l'époque des Aigles juniors, mais je me sentais bien. J'ai échappé une courbe sur le circuit, mais sinon, je suis satisfait!»

Dionne avait lancé mercredi dernier pour les Cascades de Shawinigan de la Ligue de baseball majeur du Québec. Il s'agissait de sa première sortie en près d'un mois, à la suite de sa participation à un camp des Reds de Cincinnati.

Il a assez bien paru dimanche pour gagner son siège dans l'autobus qui amènera les Aigles aux États-Unis, de mardi à dimanche (New Jersey et Rockland).

Encore Boulianne

«Sa rapide bouge beaucoup, la plupart de ses tirs étaient à la hauteur des genoux», analysait le gérant T.J. Stanton, qui a vu Dionne à l'oeuvre avant d'être expulsé par son meilleur ennemi Michaël Boulianne, l'officiel au marbre, en fin de cinquième manche.

Alors qu'il était au bâton, Brenden Webb a été atteint par un tir du lanceur partant des Miners Kenny Roder. Boulianne a toutefois jugé que Webb s'était projeté intentionnellement vers la balle. Les Aigles venaient à peine de créer l'égalité 3-3 grâce à un simple du Cubain Alexander Ayala et ils continuaient de menacer.

S'en est suivie une longue engueulade entre Boulianne et Stanton... comme c'est devenu la norme entre les deux! La veille, Stanton s'était aussi fait montrer le chemin des douches.

«C'était une confrontation gaucher contre gaucher et la balle courbe a touché la cuisse de Brenden. C'était une mauvaise décision de l'arbitre», s'est contenté de dire Stanton, qui a suivi le reste de la rencontre dans le garage, situé non loin de la ligne du premier but.

Ça débloque

Il était donc aux premières loges pour assister à la grosse manche des siens. En septième, les Oiseaux ont malmené les releveurs Andrew Brockett et Alex Demchak en leur balançant cinq points.

Kyle Lafrenz (1), Ayala (1), Webb (2) et David Glaude (1) ont produit ces points, qui ont mis le match hors de portée des Miners. 

Connor Crane, auteur de deux circuits la veille, a de nouveau épaté avec un double, deux buts sur balles et autant de points marqués.

Le petit lièvre Julio Martinez n'a pas à rougir de sa performance non plus (un simple, un point marqué et trois buts volés). 

Les deux premiers frappeurs, Carter McEachern et Javier Herrera, ont en toutefois arraché (zéro en dix au cumulatif).

«Le gros coup sûr ne venait pas en début de match, mais on a rétabli les choses en septième, faisait remarquer Stanton. Julio a été très agressif. Il est plus jeune de trois ou quatre ans que la moyenne des joueurs de cette ligue, je suis heureux des ajustements qu'il a apportés.»

Les partisans devront se passer de leur équipe pour une dizaine de jours puisque les Aigles ne seront de retour à domicile que le 27 juillet, contre les Capitales de Québec.

Carnet de notes

Dionne a joué dimanche en raison d'une vilaine blessure au coude subie par Chris Murphy, tôt dans la rencontre de samedi. Tout porte à croire que l'Américain devra s'absenter un certain temps...

Alexander Ayala a envoyé son bâton chez les spectateurs dimanche. Il s'est ressaisi par la suite (trois en cinq, deux points produits)...

Difficile après-midi pour la défensive de Sussex, avec quatre erreurs au tableau...

La victoire est allée à la fiche de Kyle Hansen, parfait pendant une manche. Miguel Lahera a été plus permissif après lui...

La soirée du hockey présentée samedi a attiré plus de 2000 personnes et une dizaine d'anciens joueurs des Cataractes de Shawinigan, dont Michaël Bournival. On en a profité pour célébrer le cinquième anniversaire de la conquête de la Coupe Memorial.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer