La puissance au rendez-vous

Connor Crane a été accueilli par ses coéquipiers... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Connor Crane a été accueilli par ses coéquipiers après avoir frappé son grand chelem.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles n'ont pas laissé place au suspense jeudi soir au Stade Stéréo Plus face aux Miners de Sussex. Connor Crane a assené un uppercut aux visiteurs dès la troisième manche en frappant un grand chelem qui a mis la table pour une victoire de 7-3.

Pour un 22e match cette saison, les Trifluviens ont cédé le premier point de la rencontre à l'adversaire, ce qui est habituellement signe que la soirée se terminera en défaite, comme c'est arrivé à 17 reprises. Mais pour une rare fois, le vent a tourné à l'avantage de la troupe de T.J. Stanton.

Avec les coussins remplis en troisième manche, David Glaude est venu marquer sur une frappe de Daniel Mateo pour niveler la marque à 1-1. Crane s'est alors présenté à la plaque et a catapulté l'offrande d'Ari Kaufman derrière la clôture au champ gauche pour vider les sentiers. Des feux d'artifice de la Saint-Jean-Baptiste avant le temps!

«Je ne pensais surtout pas à obtenir un grand chelem. Il y avait un retrait, alors je cherchais à obtenir un coup sûr ou encore un ballon-sacrifice. Mais il m'a envoyé une rapide qui était à mon goût. Pour nous, ça n'a jamais été une question de confiance, on sait ce qu'on est capable de faire et ont doit tout mettre ensemble», a souligné Crane, qui avait obtenu une promotion en frappant quatrième.

Ironiquement, l'Américain a aussi eu la chance de frapper pour un deuxième grand chelem en sixième manche. Son ballon a toutefois atterri dans le gant de Jay Austin pour mettre un terme à la manche.

Edilson convaincant

Cette production offensive aura été suffisante pour assurer la victoire aux Oiseaux, puisqu'au monticule, Edilson Alvarez a été fumant grâce à une savante utilisation de sa balle rapide coupée. Appuyé par sa défensive, le partant n'a cédé que six coups sûrs aux Miners et n'a permis qu'un point mérité en neuf manches de travail.

Après le match de mercredi face à la République dominicaine, une victoire signée Pat Peterson au monticule, T.J. Stanton avait déclaré qu'il s'agissait du premier bon départ d'un de ses artilleurs cette saison. Il a eu droit à un deuxième dès le lendemain.

«Ça va peut-être permettre à nos lanceurs de prendre du momentum. C'est presque la même chose qu'hier soir. On lançait des prises dans le bas de la zone des prises. Ce n'est pas compliqué, tu dois lancer proche des genoux, et Edilson a été tellement fort ce soir. Je continue de penser, comme j'ai dit en début de saison, qu'on a d'excellents lanceurs... on avait peut-être juste besoin d'un mois de pratique.»

À son troisième match avec l'équipe, David Glaude a bien fait avec deux simples, en plus de venir marquer à deux occasions. Le Québécois a aussi démontré toute sa vitesse, si bien qu'il pourrait devenir un rouage important chez les Aigles.

«Ça bien été, mais j'ai manqué mon amorti en sixième manche. Ça fait partie des ajustements que je dois faire et comme neuvième frappeur, je dois réussir les petites choses. J'ai hâte qu'on me demande de le refaire!»

Stanton, lui, ne tenait pas rigueur de cet amorti raté par la recrue, au contraire.

«Je suis vraiment impressionné par David, surtout par sa défensive. Il a encore été solide. Avec sa vitesse sur les buts, comme neuvième frappeur et avec Julio Martinez comme premier, ça fait un bon duo pour les vols de buts», a analysé Stanton, qui a libéré le releveur Richard Cruz-Garcia avant la rencontre. Kevin McNorton, une recrue de la Ligue Frontière, a été embauché pour le remplacer.

Les deux équipes croiseront de nouveau le fer vendredi soir pour le deuxième match de cette série qui s'étirera jusqu'à dimanche après-midi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer