Mauvais départ pour les Aigles

Les Aigles ont été lessivés 7-1 à Ottawa.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Aigles ont été lessivés 7-1 à Ottawa. Un mauvais lancer de Matthew Rusch a permis à Sébastien Boucher de croiser le marbre.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les Champions d'Ottawa ont gagné le dernier match de la saison de la Ligue Can-Am en 2016.

Jeudi soir, devant 2387 spectateurs qui ont dû braver des orages pendant une quarantaine de minutes en troisième manche, la troupe du gérant Hal Lanier a amorcé sa saison 2017 avec le même éclat en lessivant les Aigles de Trois-Rivières 7-1.

Les artisans du premier championnat de la jeune histoire des Champions ont repris là où ils avaient laissé en septembre dernier. Austin Chrismon, le lanceur vainqueur du match décisif de la finale, a été très solide en espaçant huit coups sûrs et un point non mérité en sept manches de travail. Il n'a effectué que 87 lancers, dont 69 prises. En parfait contrôle, l'as de la rotation des Champions n'a accordé aucune passe gratuite aux frappeurs des Aigles et il a retiré sept frappeurs au bâton.

En attaque, Sébastien Boucher et Daniel Bick ont été à l'origine de quatre points hors de l'ordinaire. Aidés par deux relais erratiques du receveur Kyle Lafrenz, ils ont animé la foule avec des jeux spectaculaires.

Boucher, par exemple, a manufacturé son propre point en cinquième manche en cognant un simple pour ensuite voler le deuxième but. Comme le relais du receveur s'est retrouvé au champ centre, Boucher a avancé au troisième but. Puis, un mauvais lancer de Matthew Rusch a permis à Boucher de croiser le marbre.

Les partisans n'avaient encore rien vu. En sixième manche, Daniel Bick a frappé un bien drôle «circuit à l'intérieur du terrain».

Avec des coureurs aux deuxième et troisième buts, celui que l'on surnomme «Pickle» a frappé un simple au champ centre. Le relais au marbre n'est pas arrivé à temps pour retirer le coureur le deuxième coureur. Bick a donc essayé d'étirer son simple en double. Encore une fois, le relais de Lafrenz s'est retrouvé au champ centre, mais très loin. Bick a eu le temps de contourner tous les buts pour marquer un point invraisemblable.

Pauvre Lafrenz. Il n'était pas au bout de ses peines. En plus d'avoir offert quelques points gratuits aux Champions, il a fait les frais d'une nouvelle promotion qui a animé la foule.

Avant même le début du match, il avait été identifié comme le «frappeur poutine» de la rencontre. En gros, si ce frappeur est retiré sur des prises durant le match, les partisans reçoivent tous une poutine gratuite au restaurant Hintonburger! 

Il n'en fallait pas plus pour que chacune de ses présences au bâton soit scrutée à la loupe! Tous souhaitaient que Chrismon le passe dans la mitaine. Et oui, c'est arrivé en quatrième manche à la grande joie des partisans.

À part Chrismon, Boucher et Bick, un autre vétéran a salué les partisans à sa façon en claquant un solide circuit dès la reprise du jeu après les orages de la troisième manche. C'était sûrement sa façon de remercier les partisans qui étaient restés en grand nombre après les pluies torentielles.

Gustavo Pierre et Ricky Oropesa, les deux joueurs qui ont remplacé les Cubains Alexander Malleta et Donal Duarte aux premier et troisième coussins, ont imité Chambers en récoltant deux coups sûrs chacun. Pierre a même souligné son premier match à Ottawa en claquant deux longs doubles par-dessus la tête de Brenden Webb au champ centre.

Chez les Aigles, la défaite pouvait paraître pire qu'elle ne l'a été en réalité. Ils ont eu l'avantage 11-10 au chapitre des coups sûrs. Ils ont simplement laissé trop de coureurs sur les buts. Ils ont notamment fait moisir des coureurs au troisième but en deuxième et en troisième manches. Juste avant les orages, ils avaient laissé trois coureurs sur les sentiers.

Les Aigles ont également eu de la difficulté avec la généreuse zone de prises de l'arbitre au marbre. Le vétéran Daniel Mateo a d'ailleurs été expulsé après un compte d'aucune balle et deux prises en cinquième manche.

Les deux clubs reprennent l'action vendredi soir au stade RCGT.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer