Premier voyage à Cuba pour Stanton

Le joueur d'inter Alexander Ayala devrait devenir un... (MLB Photos)

Agrandir

Le joueur d'inter Alexander Ayala devrait devenir un rouage important des Aigles dès la semaine prochaine. Le Cubain et son compatriote Miguel Lahera feront leur arrivée au Canada samedi.

MLB Photos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) T.J. Stanton était nerveux avant de sauter dans l'avion qui allait le conduire à La Havane jeudi soir. Pour la première fois, il allait rencontrer les deux joueurs Cubains qui évolueront pour ses Aigles cet été.

Il s'agissait d'un premier voyage au pays sur l'île communiste à titre de gérant. Pas pour Michel Laplante, qui était assis à ses côté. L'initiative du président des Capitales de Québec d'attirer des joueurs cubains au Canada, avec l'approbation du gouvernement Castro, a été non seulement applaudie, mais très productive. À un point tel qu'il n'a pas hésité à en faire profiter les Aigles.

«Ça fait quatre ans qu'on prend part à cette aventure et ça s'est toujours fait une étape à la fois et grâce à la confiance. Mais cette année, c'est le plus facile des voyages. T.J. n'en revenait pas de la solidité des conversations et le lien de confiance qui a été établi. Ça nous a pris beaucoup de temps, mais ça s'est fait de la bonne façon», raconte Laplante, rejoint à Cuba.

Stanton a ainsi pu rencontrer les deux joueurs qui se joindront à son équipe dès dimanche: le lanceur de relève Miguel Lahera et l'arrêt-court Alexander Ayala. Deux vétérans du baseball cubain qui ont participé à la dernière Classique mondiale et qui devraient jouer un rôle clé avec les Aigles, à l'image de l'apport des athlètes de l'île chez les Capitales dans les dernières années.

«Les deux gars n'étaient pas nerveux. Ils étaient contents et excités de l'opportunité. Ce sont de vrais joueurs de baseball. Leurs six premières questions, c'était sur le baseball, sur la dimension du terrain et à propos des autres équipes dans la ligue», indique le gérant trifluvien.

«On a été vraiment honnête... il fait froid à Trois-Rivières. Ce sera un choc pour leur système», ajoute-t-il en rigolant.

En plus de Lahera et Ayala, Lazaro Blanco, Yordan Manduley et Yurisbel Gracial seront aussi dans l'avion qui prendra la route du Québec samedi, puisqu'ils évolueront avec les Capitales cet été. La permission du gouvernement obtenue par ces cinq joueurs pour quitter l'île afin de pratiquer leur passion continue d'attirer les regards. La Fédération sportive avait d'ailleurs organisé une conférence de presse afin de souligner l'entente. «Nous avons bien fait les choses et ça porte ses fruits. Lahera et Ayala, ce sont de gros noms à Cuba. C'est le fun que les gens ont de l'intérêt. Ce sont des vedettes, les joueurs qui seront à Trois-Rivières, et ça se retrouve dans les journaux et la télévision. T.J. donne des entrevues et c'est drôle de voir qu'on parle de Trois-Rivières à La Havane», conclut Laplante.

Début du camp d'entraînement

À leur arrivée à Trois-Rivières, Lahera et Ayala pourront faire un peu de tourisme samedi, mais ils passeront rapidement aux choses sérieuses puisque le camp d'entraînement s'amorcera dimanche avec la première rencontre d'équipe, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins. Si Dame Nature veut collaborer, c'est au Stade Stéréo Plus que se déroulera les entraînements dès lundi, autant pour les Aigles que les Capitales. En effet, puisque le Stade Canac est en rénovation dans la capitale nationale, les Québécois éliront domicile en Mauricie pendant une partie de leur camp. Les Aigles disputeront leur premier match préparatoire le 11 mai en accueillant les Blue Sox de Thetford Mines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer