Baseball junior: un classique en première ronde

Philippe Saad aura le mandat d'affronter ses anciens...

Agrandir

Philippe Saad aura le mandat d'affronter ses anciens coéquipiers lundi.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il fallait s'y attendre. Avec le nouveau calendrier de la Ligue de baseball junior élite du Québec, il était presque assuré que les Aigles juniors affronteraient une équipe de sa division en première ronde des séries éliminatoires. Ce sont finalement leurs rivaux du Saguenay, les Voyageurs, qui se présenteront au Stade Stéréo Plus dès lundi.

Il s'agira d'un deuxième rendez-vous de fin d'été entre les deux équipes en autant de saisons. L'année dernière, les Trifluviens l'avaient emporté en cinq rencontres dans une série 4 de 7. En 2016, le format de la première ronde sera un 3 de 5.

Les Aigles ont eu le numéro des Voyageurs cette saison. À vrai dire, ils ont remportés les six duels entre les deux équipes. Les Saguenéens seront donc en quête de vengeance.

«Il y a une rivalité rationnelle entre nous. Mais c'est une équipe qui a connu beaucoup de changements cette année et on a moins senti d'animosité cette année, même s'il y en a toujours eu», mentionne le gérant des Oiseaux, Jean-Philippe Lemay.

Les Voyageurs ont en effet connu une campagne difficile. Changement complet de l'état-major durant la période hivernale et absence de certains joueurs-clés n'auront pas permis à la formation de prendre son envol. Avec une fiche de 15-27, la troupe du gérant Martin Pouliot s'est qualifiée pour les éliminatoires à la toute dernière minute.

Lemay refuse toutefois d'employer le mot reconstruction dans le cas de son adversaire, mais plutôt transition.

«Ils ont de bons éléments et ils pourraient se trouver dans une situation où ils n'ont pas de pression parce qu'ils n'ont rien à perdre. On ne tient absolument rien pour acquis. Le but, ce n'est pas de les écraser, c'est de gagner en jouant le meilleur baseball possible», analyse le pilote, qui mentionne que la rotation des Voyageurs n'a rien à envier à celles des bonnes formations de la LBJEQ.

«Ils se sont montrés vulnérables cette saison en défensive. La stratégie sera de placer des balles en jeu et provoquer des erreurs. Mais nous aurons droit à des duels de lanceurs dans les trois premiers matchs.»

Pour une première fois, les équipes de la LBJEQ profiteront de la présence de leurs meilleurs atouts lors des premières rondes des séries grâce au nouveau calendrier du circuit. Les Aigles seront équipés pour veiller tard avec la présence dans leur alignement de quatre réguliers frappant pour plus de ,300, en plus de Raphaël Gladu dont la moyenne au bâton a été de ,425 cet été. Les Trifluviens ont conservé une moyenne au bâton de ,288 cet été, contre ,267 pour les Voyageurs, qui ont commis 12 erreurs de plus.

Les Aigles n'ont toutefois disputé aucun match depuis dimanche dernier, alors que les Voyageurs ont été en action à trois occasions. Lemay doute toutefois qu'il y aura de la rouille dans les bras de ses protégés.

«Au cours des deux dernières semaines, nous avons joué 12 matchs en 14 jours. Peu importe le niveau, un moment donné, la fatigue embarque. À Laval, dimanche, nous avons fait des erreurs mentales dans nos prises de décision. C'est signe qu'il y avait de la fatigue et que nous avions étiré la corde. Cette pause, c'est la meilleure chose qui pouvait nous arriver.»

Saad en terre connue

Les Aigles ont prouvé qu'ils visaient le titre en juin dernier lorsqu'ils ont fait l'acquisition du lanceur vétéran Philippe Saad des Voyageurs peu avant la date limite des transactions. Saad retrouvera donc ses anciens coéquipiers lors de cette première ronde. C'est d'ailleurs lui que Lemay enverra sur le monticule lors du premier match.

«C'est sûr que c'est spécial pour lui, mais on ne sentira pas d'animosité. Philippe, c'est un gentleman et il a beaucoup de respect pour les Voyageurs. Mais son objectif en venant à Trois-Rivières, c'est d'aller jusqu'au bout.»

En échange de Saad, la formation du Saguenay a obtenu Raphaël John Leblanc. Si la recrue montrait une moyenne au bâton de ,154 avant son départ, ce fut tout le contraire avec les Voyageurs. Le Shawiniganais a frappé pour ,333 en 17 matchs dans l'uniforme vert et noir.

Après le premier match lundi, la série se déplacera au Stade Richard-Desmeules mardi avant de revenir en Mauricie jeudi. Toutefois, ce troisième match sera joué à Maskinongé plutôt qu'à Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer