C'est terminé pour Richar

Le passage de Danny Richar à Trois-Rivières s'est...

Agrandir

Le passage de Danny Richar à Trois-Rivières s'est arrêté après 31 matchs.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un joueur des Ligues majeures dans la Ligue Can-Am, ça vaut son pesant d'or. Et pourtant, les Aigles ont accepté de libérer Danny Richar après 31 matchs avec l'équipe, vendredi.

L'ancien des White Sox, qui s'était amené avec les Oiseaux au mois de juin, a conservé une moyenne au bâton de ,286 en 119 apparitions à la plaque. Mais depuis quelques temps, on sentait que Richar n'avait peut-être plus le goût d'être à Trois-Rivières. C'est d'ailleurs ce qui a frappé le nouveau gérant de l'équipe, T.J. Stanton, à son arrivée. Il s'est donc entretenu avec son frappeur désigné, qui lui a révélé ce qui le tracassait.

«C'est une décision qui est familiale. Il va jouer dans la Ligue hivernale de la République dominicaine, qui commence au milieu de mois de septembre. Il n'allait voir sa famille que pendant quelques jours. Je sentais qu'il était un peu ailleurs. Dans le vestiaire, il n'avait pas autant de plaisir qu'il aurait dû avoir», explique Stanton.

C'est donc pourquoi les Aigles ont pris la décision de le libérer vendredi. Le nouvel entraîneur-chef désire changer la dynamique dans le vestiaire, quitte à recruter de nouveaux joueurs. De plus, avec un statut de vétéran, la libération de Richar permet de ne pas placer un des quatre autres vétérans - Jesus Merchan, Matthew Rusch, Steve Brown et Javier Herrera - sur la liste des blessés, la limite étant de quatre par formation. «Je veux que tout le monde qui est ici sache que ses coéquipiers sont ici à 110 %.»

Schwartz en renfort

Afin de parer au départ de Richar, les Aigles ont acquis le voltigeur Mike Schwartz des Jackals du New Jersey en retour de considérations futures. «C'est une opportunité d'ajouter un joueur qui est troisième pour les doubles dans la Ligue Can-Am. J'aime les circuits, comme tout le monde, mais les doubles et les triples, c'est très sous-estimé. Ça veut dire que tu peux courir, que tu es une menace sur les sentiers», analyste Stanton.

Schwartz en sera à une quatrième équipe dans la Ligue Can-Am en deux saisons, après Ottawa, Rockland et les Jackals. Mais le gérant promet que sa nouvelle acquisition en vaut la peine. «C'est un bon frappeur, un bon professionnel. J'ai adoré diriger contre lui. C'est un joueur que je voulais avoir depuis longtemps. Il a fait plusieurs équipes, mais ce n'est pas parce qu'il a une mauvaise attitude, au contraire. Il a exactement l'attitude que je veux avoir de la part de mes joueurs.»

Par ailleurs, les Aigles ont libéré le lanceur Donovan Feenstra, et sa moyenne de 54,00 points accordés en un tiers de manche

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer