Baseball junior: le championnat de division attendra

À cinq reprises, les Diamants ont croisé la... (Sylvain Mayer)

Agrandir

À cinq reprises, les Diamants ont croisé la plaque lors de la première manche, vendredi au Stade Stéréo Plus. Les Québécois l'ont emporté 5-1 sur les Aigles.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles juniors devront patienter avant de s'assurer du championnat de la division Financière Sun Life. Les hommes de Jean-Philippe Lemay se sont inclinés par la marque de 5-1 face au Diamants de Québec, qui se rapprochent à 4,5 matchs des Trifluviens avec cinq matchs de plus à disputer.

C'est la première manche qui aura coulé les locaux alors que Québec a profité d'un début de match difficile du lanceur Martin Gagnon pour se forger une avance de 5-0. Le partant des Aigles s'est bien repris par la suite en ne donnant rien aux hommes de Dominik Walsh lors des cinq manches suivantes, mais il n'a pas eu le support escompté à l'attaque. Il faut toutefois souligner le travail de l'artilleur des Diamants David Leclerc qui a été solide sur le monticule du Stade Stéréo Plus, en limitant les Aigles à un maigre total de quatre coups sûrs en six manches de travail.

«Je lève mon chapeau aux Diamants, ils ont vraiment connu un match solide. Leclerc a eu tout un départ. Ce n'est pas facile, surtout pour une recrue, de lancer ici et il ne l'a pas fait paraître», affirmait Lemay après la rencontre.

Les Diamants ont connu du succès cette année face aux Trifluviens, eux qui ont remporté quatre des six affrontements entre les deux formations.

Si les deux équipes avaient à s'affronter lors des séries éliminatoires, Lemay est convaincu que ce ne serait pas une partie de plaisir pour ses protégés.

«Ça serait tout un duel, Québec nous donne beaucoup de fil à retordre. C'est une équipe qui aime mettre de la pression et il faudra jouer du bon baseball pour les battre.»

Pour sa part, le pilote des Diamants tenait à souligner le travail de sa défensive qui a réalisé plusieurs doubles jeux importants durant la rencontre. «Les gars ont fait le boulot défensivement tout le long du match. Chaque fois que les Aigles y allaient d'une poussée, on fermait la porte», analysait Walsh.

Avec ce revers, les Aigles voient leur avance au sommet de la division réduite à 4,5 matchs. Les Diamants peuvent toujours espérer rejoindre les Trifluviens, même si le scénario est peu probable. Les Québécois devront remporter leurs sept derniers matchs et espérer que Trois-Rivières s'incline lors de ses deux dernières sorties.

Si Lemay estime qu'il aurait aimé une victoire à domicile et clore le débat le plus rapidement possible, Walsh préfère ne pas trop s'attarder sur la situation du classement. «Pour être honnête, on n'y pense pas vraiment. Les chances que le scénario se produise sont plutôt minces. Le plus important pour nous c'est de terminer la saison sur une bonne note et d'entrer dans les séries avec confiance.»

Il s'agit seulement d'une deuxième défaite en dix rencontres pour les juniors, qui disputait son dernier match de la saison à domicile. Les hommes de Jean-Philippe Lemay termineront donc leur calendrier 2016 avec un programme double dimanche face aux Pirates de Laval.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer