Rusch impérial contre les Boulders

Le receveur Kyle Lafrenz a épinglé Jared McDonald... (François Gervais)

Agrandir

Le receveur Kyle Lafrenz a épinglé Jared McDonald à la plaque pour empêcher les Boulders de marquer en première manche.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Menés par un Matthew Rusch impérial, les Aigles de Trois-Rivières ont arraché une victoire de 3-1 aux Boulders de Rockland dans un match pour les puristes, vendredi soir au Stade Stéréo Plus, signant du même coup un troisième gain consécutif.

C'est une poussée de deux points en huitième manche face aux releveurs visiteurs qui a départagé les deux rivaux, au grand bonheur des 2961 spectateurs, au cours de ce duel où les lanceurs partants se ont été très avares.

Même s'il n'a pas été impliqué dans la décision, l'as lanceur des Trifluviens a été tout simplement magistral en six manches de travail sur le monticule, blanchissant les Boulders avec six petits coups sûrs en plus de se payer 10 retraits sur des prises.

«Rusch a encore répondu à l'appel. Il s'améliore à chaque départ. C'est notre leader au monticule et c'est le fun de le voir aller comme ça. On a réussi à l'appuyer juste assez pour gagner le match», se réjouissait le gérant Pierre-Luc Laforest au terme de cette 13e victoire en 46 matchs cette saison.

Avec une égalité de 1-1, Danny Richar a donné le ton à la huitième manche avec son premier simple du match. À la rescousse de Richar sur les sentiers, Ryan Brockett a progressé jusqu'au troisième coussin avant d'être poussé au marbre grâce à un simple à l'avant-champ de Delvis Morales qui avait des yeux.

Zak Colby a suivi avec le point d'assurance en faisant marquer Connor Crane.

Ce soubresaut offensif a d'ailleurs permis de faire oublier une septième manche amère au bâton pour les Oiseaux. Même s'ils avaient placé les deux premiers frappeurs sur les buts, leur menace a été étouffée en un éclair, résultat d'une trop grande agressivité de Colby sur les sentiers et une balle à double jeu de Daniel Mateo.

Avec un coussin de deux points, Kaohi Downing a ensuite habilement fermé la porte pour signer son cinquième sauvetage de la campagne. La victoire est allée au dossier de Scott Kuzminsky, qui a été solide pendant deux manches.

Plus tôt dans la soirée, Steve Brown avait ouvert le pointage dès le premier tour au bâton à l'aide d'un simple qui a fait marquer Yeixon Ruiz. L'unique réplique des Boulders est venue à la septième manche aux dépens de Kuzminsky.

«L'intensité est là, les gars ont du plaisir sur le terrain. C'est le fun de voir du caractère. On veut garder le momentum avec nous et continuer à gagner des matchs», a commenté Laforest. Les Aigles tenteront d'égaler leur plus longue série de victoires de la saison (4) samedi soir - si Dame Nature collabore - dans le deuxième match de la série face aux Boulders. Ryan Bollinger (0-6) sera alors confronté à Mike Adams (1-1).

Un match spécial

Par ailleurs, à la suite de l'initiative de l'entraîneur des frappeurs Maxime Poulin, le match de dimanche sera dédié à l'organisme Au-delà des frontières, qui veille à la prévention des crimes à caractère sexuel envers les enfants. Pour l'occasion, les joueurs des deux formations à l'oeuvre évolueront avec des bas remontés aux genoux spécialement conçus pour le match. Les partisans pourront offrir une contribution à la cause sur place. Déjà deux rencontres ont été organisées par l'organisme depuis le début de l'été et ont permis de recueillir 1200 $ à Ottawa et 4500 $ à Winnipeg...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer