Le mystère Can-Am résolu!

Zak Colby... (François Gervais)

Agrandir

Zak Colby

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ça aura pris 12 confrontations, mais les Aigles ont enfin remporté une série contre un club de la Ligue Can-Am.

Opposés à des lanceurs des Miners de Sussex n'ayant définitivement pas le compas dans l'oeil, l'offensive trifluvienne a généré plus de 10 points pour la troisième fois de la campagne, en route vers un gain de 13-6 devant une foule annoncée de 850 personnes au Stade Stéréo Plus.

C'était la troisième fois seulement cette année que Trois-Rivières enlevait les honneurs d'une série, après ses victoires contre Cuba et l'île de Shikoku, deux équipes qui n'ont joué que 20 matchs chacune dans le calendrier du circuit Wolff.

Les Aigles ont en quelque sorte sauvé la sortie de leur artilleur partant Porfirio Lopez, imprécis en début de rencontre, ce qui a permis aux Miners d'inscrire quatre points en première manche.

Peu impressionnés, les locaux ont cependant répliqué avec six points lors des deux tours au bâton suivants et ils n'ont plus jamais perdu cette avance.

À l'image de Guillaume Blanchette la veille, Lopez a mérité la victoire malgré des chiffres peu convaincants: sept coups sûrs et cinq buts sur balles pour six points mérités en six manches.

Le gros du dégât s'est produit en première manche, mais ses coéquipiers ont répondu en bousculant son vis-à-vis, Jarret Martin, un type qui était voué à un brillant avenir dans le baseball il y a quelques années.

Sans doute frigorifié par la température digne de la fin septembre, le Californien Martin a quitté le match dès la deuxième manche, non sans avoir encaissé cinq coups sûrs et quatre points mérités. Au total, les sept lanceurs de la rencontre ont accordé 14 buts sur balles. Le match a duré trois heures et 42 minutes.

Le Colby Show

Zak Colby est un type fascinant. Non seulement frappe-t-il presque toutes les balles lancées vers lui, mais il se permet de narguer l'adversaire sur les sentiers. Les spectateurs ont aussi pu apprécier sa nouvelle photo de profil présentée sur l'écran géant, où on le voit grimacer.

L'ex porte-couleurs de Shikoku s'est de nouveau moqué des Miners, jeudi, en égalant un record de la Ligue Can-Am. Colby a claqué cinq coups sûrs en autant de présences, rejoignant ainsi une pléiade de joueurs qui avaient réussi l'exploit avant lui.

«Frapper c'est contagieux. Colby, tu n'as pas le choix de le suivre si c'est ton coéquipier», souriait le gérant des Aigles Pierre-Luc Laforest, qui admet «faire des cauchemars» depuis quelques nuits en sachant que ce bonheur sera éphémère, sa nouvelle sensation n'étant que de passage à Trois-Rivières.

«Je lui souhaite la meilleure des chances pour son camp d'essai avec les Ligues majeures japonaises, mais si ça ne fonctionne pas là-bas pour lui, on l'accueille à bras ouverts l'an prochain!»

Colby a conclu la rencontre avec deux points produits et un marqué. Après cinq parties, il se pavane avec une moyenne au bâton de ,682 (15 en 22)!

Jeudi, ce sont tous les joueurs des Oiseaux qui ont participé au festival offensif. Ryan Brockett (quatre points marqués et deux produits) ainsi que Daniel Mateo (trois points produits) ont été particulièrement efficaces.

Munoz à Ottawa

Luis Munoz poursuivra sa carrière avec les Champions d'Ottawa. Libéré par les Aigles, le lanceur dominicain s'était trouvé du boulot dans la Ligue de baseball majeur du Québec avec les Cascades de Shawinigan, où il a eu le temps de remporter quatre matchs. 

En 28 manches, Munoz a affiché une moyenne de points mérités de 1,50.

Carnet de notes

Yeixon Ruiz n'a claqué aucun coup sûr durant cette série. Son seul point marqué jeudi a été inscrit après qu'il eut atteint les sentiers grâce à un but sur balles... Le receveur Kyle Lafrenz revendique désormais 100 points marqués en carrière avec les Aigles... Les Aigles ont commis au moins une erreur dans un sixième match de suite, un aspect de leur jeu qu'ils devront soigner alors que les Boulders de Rockland s'amènent en ville à compter de vendredi.

Ribambelle d'activités au stade

Si Dame Nature veut bien collaborer, il risque d'y avoir passablement d'action en fin de semaine au Stade Stéréo Plus.

L'entreprise Le Prix du Gros s'associe avec les Aigles et a distribué 4200 billets pour les jeunes de la région, qui pourront ainsi assister gratuitement à l'une des trois parties face aux Boulders de Rockland.

Un concours de coups de circuit animera la première soirée du week-end vendredi, dès 18 h 30. Cinq participants tenteront alors de frapper la balle sur des véhicules suspendus par des grues au-dessus de la clôture du champ extérieur. L'ancien des Aigles juniors Maxime Bouchard est notamment inscrit au défi.

La traditionnelle soirée du hockey organisée par les Aigles aura ensuite lieu le samedi, avec nul autre que Michel Bergeron comme invité vedette. Pour l'occasion, Trois-Rivières portera les couleurs des défunts Draveurs et les Boulders, celles des Rangers de New York, deux clubs que le Tigre a dirigés durant sa carrière.

Les spectateurs auront aussi la chance de contempler les premiers feux d'artifice présentés au stade du parc de l'Exposition.

Finalement, dimanche, Grand Chelem célébrera son anniversaire en compagnie des enfants présents au stade.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer