Les meneurs se lèvent

Kyle Lafrenz ... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Kyle Lafrenz

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles (11-33) forment une équipe complètement différente lorsque le meilleur joueur du club intègre l'alignement.

On en a encore eu une preuve éloquente mercredi, alors que le retour de Javier Herrera a inspiré le reste du groupe, qui s'est imposé 8-4 face aux Miners de Sussex (15-31) devant 1103 spectateurs au Stade Stéréo Plus.

Blessé, Herrera avait raté les dernières parties à domicile, en plus de devoir s'absenter à Rockland la fin de semaine passée, toujours en attente d'un appel d'Immigration Canada afin de pouvoir accompagner ses coéquipiers aux États-Unis.

Appuyé par Zak Colby, le cogneur vénézuélien a créé l'étincelle dès la manche initiale avec un coup sûr réussi après deux retraits et les Aigles ont inscrit cinq points, chassant au passage le lanceur partant des Miners Michael Suk, incapable de maîtriser les frappeurs adverses (cinq simples consécutifs).

Herrera et Colby ont croisé le marbre durant ce premier tour au bâton. À la fin de la rencontre, Colby avait atteint les sentiers quatre fois en cinq présences. Loin d'être en reste, le vétéran receveur Kyle Lafrenz a fabriqué trois des huit points de l'offensive tout en étant parfait à la plaque (4 en 4).

Bref, les meneurs ont répondu avec autorité et mis un terme à une embarrassante séquence de sept revers.

Les cinq points inscrits dès le départ ont d'ailleurs constitué le coussin dont avait besoin le lanceur Guillaume Blanchette pour voguer vers sa première victoire dans les rangs professionnels.

Le Québécois a lancé cinq manches, permettant deux points mérités, six coups sûrs et cinq buts sur balles. Non, ce n'était pas sa sortie la plus convaincante en carrière, mais il a su limiter les dégâts. Comme en troisième manche, quand il a retiré sur des prises Dominique Taylor alors que les Miners menaçaient avec les buts remplis.

«Je me suis bien battu», s'auto-évaluait le numéro 9, encouragé en cours de soirée par les membres de sa famille dans les gradins.

«C'est plus facile de lancer avec une avance de 5-1 dès la deuxième manche, mais je pense avoir quand même réussi les gros retraits.»

Blanchette a notamment reçu l'aide de Connor Crane qui, en quatrième manche, a privé Alex DeBellis d'un double, réalisant un superbe attrapé au champ centre. Les Miners ont dû se contenter d'un point inscrit sur un ballon sacrifice sur cette séquence.

Crane, une recrue, fait tourner bien des têtes depuis son arrivée à Trois-Rivières. Il a encore produit deux points mercredi, augmentant sa moyenne au bâton à ,278.

Deux joueurs qui changent tout

Analysant une victoire des siens pour la première fois en plus d'une semaine, Pierre-Luc Laforest rendait hommage à ses trois héros offensifs du jour.

Si, à ses yeux, Herrera et Colby changent à eux seuls un alignement complet, Lafrenz a aussi élevé son jeu d'un cran, lui qui connaissait des ennuis au bâton depuis quelque temps (moyenne de ,209 avant le match).

«Tu bâtis ton club autour de gars comme eux. Parfois, j'aime imaginer où nous serions au classement avec un Herrera et un Colby à temps plein, souriait Laforest. Ça fait du bien de gagner!»

Bobby Jones n'affichait pas un aussi bon moral dans l'autre vestiaire. Le gérant des Miners regrettait bien sûr la sortie de Michael Suk. «On a bien frappé, mais si nos lanceurs partants sont incapables d'aller chercher les trois premiers retraits d'un match, c'est difficile de s'imposer.»

Carnet de notes

Retiré lors de ses cinq apparitions, Yeixon Ruiz a mis un terme à une séquence de 19 matchs où il avait atteint les buts au moins une fois...

Daniel Mateo (2 en 5, deux points marqués, un point produit) a frappé son 600e coup sûr chez les professionnels, un important fait d'armes pour le Dominicain d'à peine 24 ans...

Danny Richar a aussi connu une faste soirée, marquant à deux reprises en plus de préparer un point lors de la fameuse première manche...

Porfirio Lopez agira comme lanceur partant jeudi soir dans le cadre de la dernière joute de cette série. Les Boulders de Rockland suivront dès vendredi pour leur première visite de la saison à Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer