Le retour des mauvaises habitudes

Après avoir remporté trois victoires de suite, les... (Olivier Croteau)

Agrandir

Après avoir remporté trois victoires de suite, les Aigles ont retrouvé le sentier de la défaite. Les Jackals ont eu le meilleur sur les Oiseaux 9-3 et 9-7 lors des deux matchs du week-end.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il faudra effacer et tout recommencer chez les Aigles de Trois-Rivières.

Si l'équipe avait attaqué la fin de semaine avec le sentiment que les choses pouvaient se replacer grâce à trois victoires de suite, le constat est pénible au terme de leur série contre les Jackals du New Jersey.

L'équipe a de nouveau cafouillé en défensive, son lanceur partant Charles Gillies a connu un départ erratique et l'attaque a manifesté sa présence trop tard.

Résultat des courses, les Aigles ont subi une deuxième défaite de suite, cette fois par le pointage de 9-7. Les Jackals ont ainsi quitté la Mauricie avec les honneurs de la série.

Départ «pitoyable»

«Il va falloir qu'il commence à lancer des prises, c'était un départ pitoyable. Si ça ne fonctionne pas, on va amener des gars capables de lancer des prises.»

Le gérant Pierre-Luc Laforest est de plus en plus tranchant dans ses propos d'après-match. Et il n'a pas épargné Gillies, dimanche, après la cinquième défaite de ce dernier. Il n'a toujours pas savouré de victoire.

En trois manches et un tiers, le Californien de 25 ans a donné huit coups sûrs, deux buts sur balles et six points mérités. Il a également hérité d'une erreur, un très mauvais lancer qui était destiné au marbre mais qui s'est retrouvé tout près de l'abri des Jackals.

À l'instar de samedi, les visiteurs ont frappé tôt et ils menaient déjà 7-1 après cinq manches, aidés par trois bourdes défensives des Oiseaux, dont celle de Gillies, qui montre la pire moyenne de points mérités parmi les lanceurs de la Ligue Can-Am à 7,22. Il a accordé 19 coups sûrs dans ses neuf dernières manches.

Regain de vie

Contrairement à la veille, les Aigles ont retrouvé leurs repères en fin de partie. Ils ont d'abord inscrit quatre points en septième, puis en ont ajouté deux en huitième.

Parmi les faits à noter, Yeixon Ruiz a produit quatre points, dont trois sur un circuit dans la droite. Le nouveau-venu Ryan Brockett, Javier Herrera et Delvis Morales ont façonné les autres points des locaux.

En septième avec les buts remplis, Daniel Mateo avait une chance en or de poursuivre sur la lancée des siens et d'ajouter des points au tableau, mais il s'est compromis avec un faible roulant vers le lanceur. «La bonne nouvelle, c'est que les gars n'ont jamais abandonné aujourd'hui, mentionnait Laforest. Ils se battent et on ne voyait pas toujours ça sur le terrain en début de saison. Pour ce qui est de la défensive, dans les cinq premières manches, ça ne ressemblait pas à du baseball professionnel.»

Il faut dire que les joueurs des Aigles ont joué à la chaise musicale à maintes reprises ces derniers temps. Difficile dans ce contexte d'effectuer les jeux de routine.

Judah libéré

Il fallait s'y attendre et Pierre-Luc Laforest a enfin confirmé la nouvelle dimanche, au terme de la rencontre. Le voltigeur Sam Judah, qui ne cassait rien au bâton, a été libéré par l'organisation.

Le retour de Javier Herrera pour les matchs disputés au Canada et la présence de Yeixon Ruiz dans le champ extérieur laissait peu de place à Judah.

Les Aigles ont également annoncé la mise sous contrat du joueur de premier but Connor Crane. Ce dernier affichait de très bonnes statistiques dans le réseau collégial avec Lamar Community College et McNeese State et semble être un athlète complet. Il est d'ailleurs arrivé à Trois-Rivières pendant la partie.

Laforest a mentionné que Crane aurait sa chance au cours de la prochaine série des Aigles, qui visiteront les Champions à Ottawa dès mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer