Brown sauve la mise!

Kyle Lafrenz a connu son meilleur match en... (François Gervais)

Agrandir

Kyle Lafrenz a connu son meilleur match en carrière avec les Aigles en produisant 6 points, dont 4 grâce à son premier grand chelem dans la Ligue Can-Am.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Steve Brown a permis aux Aigles de Trois-Rivières de dormir plus paisiblement - et à Kyle Lafrenz de savourer davantage une soirée individuelle explosive - en claquant le coup sûr gagnant en 11e manche, vendredi soir au stade Fernand-Bédard devant 1333 spectateurs, pour procurer une victoire complètement folle de 8-7 aux dépens des Jackals du New Jersey.

Le vétéran voltigeur a ainsi relégué aux oubliettes une priorité bousillée de 5-0 et quelques bourdes monumentales en défensive qui auraient très bien pu faire basculer le match en faveur des visiteurs.

Lafrenz se déchaîne

La soirée avait très bien débuté pour les Oiseaux qui tentaient de signer un troisième gain de suite pour la première fois depuis septembre dernier, alors qu'ils avaient balayé les Champions d'Ottawa lors de la dernière série du calendrier régulier pour décrocher leur place en séries éliminatoires.

Lafrenz a pris les choses en main dès le premier tour au bâton. À son 293e match - et sa 1015e présence au bâton - en carrière dans la Ligue Can-Am, le vétéran receveur a claqué son premier grand chelem pour offrir un coussin de quatre points au gaucher Ryan Bollinger en première manche.

Lafrenz a remis ça en troisième manche, de façon beaucoup moins spectaculaire, avec un court ballon sacrifice qui augmentait l'avance des locaux à 5-0. Puis, en neuvième, c'est son simple qui a permis aux Aigles de demeurer en vie en créant l'égalité 7-7.

Avec ces trois élans et ses six points produits, Lafrenz venait surpasser sa production offensive des 24 premiers matchs du calendrier régulier (5pp).

Tenaces, les Jackals

Cependant, avec leur ténacité, les visiteurs ont jeté de l'ombre sur la brillante performance de Lafrenz en grugeant l'écart un point à la fois. Il faut dire qu'avec 19 coups sûrs, les Jackals ont eu amplement d'occasions de contourner les sentiers.

Ainsi, après avoir créé l'égalité 5-5 en huitième manche, la bande à Joe Calfapietra s'est même permis de prendre les devants 7-5 au tour au bâton suivant. C'est une bête erreur de Kori Melo qui avait ouvert la porte aux visiteurs.

Évidemment assommés, les Aigles ont néanmoins trouvé une façon de créer l'égalité en fin de neuvième, par l'entremise de Daniel Mateo et Lafrenz, au grand plaisir des partisans qui n'avaient pas encore quitté le stade.

En 10e manche, Dennis Neal s'est quelque peu placé dans l'embarras avec un coureur au troisième coussin. Son coéquipier Melo a toutefois racheté sa bourde coûteuse de la 9e manche en effectuant un attrapé spectaculaire qui a permis de préserver l'égalité.

Un jeu qui a gardé les favoris locaux en vie jusqu'à la claque gagnante de Brown en 11e manche.

Baptême pour Blanchette

Par ailleurs, ce match complètement fou a permis de voir à l'oeuvre pour une première fois chez les professionnels le releveur gaucher Guillaume Blanchette. Comme baptême, il aurait difficilement pu demander plus corsé. Le Québécois de 22 ans a affronté d'entrée de jeu le redoutable Art Charles, meilleur frappeur de puissance du circuit Wolff cette saison, avec les coussins remplis. Blanchette s'en est bien tiré, accordant un seul point sur une séquence très bizarre où un faible ballon a échappé à l'attention de toute la défensive des Aigles.

Au bout du compte, il aura travaillé pendant 1,2 manche et accordé deux points (un seul mérité) sur quatre coups sûrs et deux buts sur balles.

Carnet de notes

La longue balle de Kyle Lafrenz en première manche vendredi était sa 14e dans l'uniforme des Aigles... Max Schonfeld (Aigles) affrontera Whit Mayberry (Jackals) samedi pour le deuxième match de la série... 

Eric Grabe a connu un bon départ avec sa nouvelle équipe, les Crushers de Lake Erie dans la Frontier League. À son premier match, jeudi, il a claqué trois coups sûrs en trois présences à la plaque. Vendredi, il a enchaîné avec un circuit en quatre apparitions... 

Le 6 juin dernier, les Jackals ont subi une lourde perte dans leur rotation alors que leur as John Walter a signé un contrat avec l'organisation des Cardinals de St. Louis. En quatre départs dans la Ligue Can-Am, il avait signé trois victoires et maintenu une incroyable moyenne de 1,00... 

Le caméraman atteint par une balle en plein visage jeudi soir prend du mieux. Il a même reçu la visite de Simon Gravel à l'hôpital. C'est le Québécois qui avait claqué la fausse balle à l'origine de l'incident...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer