Rien à faire pour les Aigles

Charles Gillies a connu une journée de travail... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Charles Gillies a connu une journée de travail difficile sur le monticule et les Aigles ont échappé un sixième match en huit sorties.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Le changement d'air n'aura pas été salutaire aux Aigles.

Arrivés à Little Falls au New Jersey en début de journée, les hommes de Pierre-Luc Laforest ont été une proie facile pour les Jackals du New Jersey, qui ont savouré une douce revanche en s'imposant 7-2, dans le premier match d'une série de trois.

Il s'agissait du premier affrontement entre les deux clubs depuis la finale de la Ligue Can-Am de septembre dernier et les Jackals semblaient se souvenir que les Trifluviens avaient gâché le party en remportant le championnat dans leur propre cour.

Opposés au lanceur Charles Gillies, les Jackals ont inscrit six points sur huit coups sûrs pendant les quatre manches de travail du jeune artilleur. Par contre, seulement trois de ces points étaient mérités, la défensive des visiteurs ayant de nouveau cafouillé vendredi avec deux erreurs.

Ça n'a été guère été plus reluisant à l'attaque, les Oiseaux se limitant à quatre coups sûrs, dont deux d'Eric Grabe. Encore une fois, les absences de Steve Brown, Yeixon Ruiz et Jesus Merchan se sont faites sentir. Pour la deuxième fois en moins d'une semaine, Laforest a dû faire appel à son lanceur Ryan Bollinger pour compléter l'alignement offensif. Ce dernier, qui avait lancé la veille à Trois-Rivières contre Sussex, était utilisé comme frappeur désigné.

«On a encore manqué d'opportunisme, soupirait le gérant, qui venait de quitter le stade Yogi-Berra. Charles a vécu une soirée difficile, il y a beaucoup d'ajustements à faire. Au moins, on sait que Brown devrait revenir dans la formation pour le deuxième match samedi.»

Les Dominicains Porfirio Lopez, Delvis Morales et Ruiz rejoindront aussi leurs coéquipiers ce samedi, eux qui ont été retenus au Québec une journée de plus afin d'obtenir leur visa de travail américain.

La défaite des Aigles (2-6) les relègue au tout dernier rang de la Ligue Can-Am en ce début de saison. Avec leur victoire de 1-0 à Sussex, les Champions d'Ottawa (3-6) ont dépassé les champions en titre au classement général.

Lopez sera sur le monticule pour les Aigles samedi. Au terme de la série dimanche, les Trifluviens se déplaceront au stade des Miners, dans le comté de Sussex.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer