Les Dragons repartent à zéro

En cette année de reconstruction, le nouvel entraîneur-chef... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

En cette année de reconstruction, le nouvel entraîneur-chef des Dragons du Collège Laflèche Sébastien Charpentier (à droite) déléguera Junior Lemire-Côté comme capitaine de l'équipe.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le mot reconstruction pourrait difficilement mieux résumer le statut des Dragons du Collège Laflèche pour la saison de hockey collégial qui s'est amorcée la fin de semaine passée. Cette reconstruction passera même par un nouvel entraîneur, Sébastien Charpentier.

Les Dragons partent de loin, puisque la majorité des joueurs installés dans le vestiaire de l'aréna Claude-Mongrain n'y étaient pas la saison passée. Et ce ne sont pas des deux de pique qui ont quitté le bateau.

À vrai dire, les six meilleurs marqueurs de l'équipe n'y sont plus, ainsi que le gardien numéro un de l'organisation. À sa première année à titre d'entraîneur-chef, Charpentier, qui a disputé près d'une trentaine de parties dans l'uniforme des Capitals de Washington, sait que la tâche ne sera pas des plus faciles.

«Présentement, on apprend à découvrir les personnes que nous avons en main et établir de nouveaux liens. Ce sont des jeunes qu'on ne connaît pas encore. Du jour au lendemain, quelqu'un d'étranger arrive, te demande de travailler plus fort et d'en donner plus. C'est particulier pour les jeunes, surtout la nouvelle génération. On doit donc prendre un peu notre temps», souligne Charpentier.

Il s'agira d'une première expérience comme pilote en chef pour celui qui a défendu le filet des Cataractes au milieu des années 1990. Il a préféré laisser un poste d'entraîneur des gardiens chez les Tigres de Victoriaville pour tenter l'aventure avec les Dragons en remplacement de Kevin Desrochers, qui a quitté l'organisation au terme de la dernière campagne.

«Les joueurs découvrent ma rigueur et il y a moins de vieux patterns, ce qui fait que ce n'est pas une mauvaise situation pour un entraîneur. On repart de zéro avec ce noyau et il n'y a pas d'éléments de leadership déjà en place ou de joueurs qui avaient des responsabilités importantes. Mais nous avons de bons joueurs de première année et les vétérans ont un bon potentiel.»

À leurs deux premières sorties de la saison, les Dragons ont récolté deux défaites, dont une en prolongation. Des revers qui ont permis à Charpentier de voir le caractère de certains de ses nouveaux protégés, lui qui avait décidé d'attendre le début de la saison avant de nommer son capitaine. L'honneur est revenu à Junior Lemire-Côté, alors que Philippe Grand-Maison, Nathan Todd et Julien Leblanc porteront le A. Ce sera aussi à eux de s'imposer dans le vestiaire lors de cette campagne où la victoire ne sera peut-être pas fréquente.

«Pour ce qui est des performances et des résultats, on va évaluer en cours de route, souligne Charpentier. Mais on va toujours demander aux joueurs d'être compétitifs. Je crois qu'il va y avoir une belle progression. Ça va prendre de la patience, mais pas au niveau des valeurs et de l'identité qu'on veut avoir.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer