Coupe Burrows 2017: un succès sur toute la ligne

La Coupe Burrows a encore fait courir les... (Andréanne Lemire)

Agrandir

La Coupe Burrows a encore fait courir les foules en 2017. Pas moins de 3000 joueurs répartis en 345 équipes ont pris part à l'événement au cours du dernier week-end.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Tous les éléments étaient en place pour que l'édition 2017 de la Coupe Burrows présentée à Trois-Rivières la fin de semaine dernière soit un franc succès.

C'est du moins ce qu'avançait le président de l'événement, Simon Leblanc, qui s'étonnait d'avoir fait face à peu de pépins au cours du week-end, devant l'ampleur du défi qui les attendait, l'ensemble de son équipe et lui. Accueillir 345 équipes - pour un total d'environ 3000 joueurs - en l'espace de trois jours n'est pas une mince tâche, mais l'ensemble des athlètes ont apprécié l'expérience, selon les dires du grand manitou.

«Tout a été de notre côté, la bonne gestion, la qualité du spectacle, l'ambiance, sans parler de la température. Il a fait beau tout au long de la compétition et il n'a pas fait trop chaud», affirmait Leblanc.

Les spectateurs ont assisté en grand nombre à la finale de la catégorie reine, la classe ouverte, qui avait lieu samedi soir, alors que près de 2000 personnes étaient entassées dans les estrades et autour de la surface de jeu pour ce match ultime. À la grande surprise de plusieurs, la meilleure équipe en Amérique du Nord, le Red lite de Montréal, et les champions de l'édition précédente, la Chambre de Terrebonne, ont été écartés de la rencontre de championnat.

C'est finalement l'équipe cendrillon du Camping de l'Île-Marie et Mazda Beauport qui a mis la main sur la Coupe Burrows en l'emportant 3-2 face à la redoutable formation du Powerball de Montréal. Les représentants de Québec ont mérité la somme de 10 000 $ pour leur conquête alors que les finalistes sont repartis avec un chèque de 2500 $. 

Des centaines de personnes sont ensuite demeurées sur le site au terme de la finale, samedi, alors que le chansonnier Julien Belhumeur a assuré le reste du spectacle.

«J'ai rarement vu une foule aussi nombreuse et survoltée. C'est très encourageant de voir que le dekhockey est aussi en vogue au cours des dernières années.»

«De plus, les gens sont demeurés par après pour continuer la fête, il régnait une ambiance de festival», ajoutait le président.

L'ensemble des matchs éliminatoires se sont joués dans la journée de dimanche alors qu'une dizaine de clubs vainqueurs ont été connus dans les différentes catégories.

Il s'agissait de la dernière manche de la Coupe Burrows présentée en 2017. 

Les activités de l'organisation reprendront l'année prochaine avec la présentation de la première compétition intérieure en hiver.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer