La relève s'illustre en canoë-kayak

Les rameurs du Club de canotage de Shawinigan...

Agrandir

Les rameurs du Club de canotage de Shawinigan sont revenus enchantés des Championnats provinciaux de canoë-kayak bantam et moins.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les rameurs du Club de canotage de Shawinigan sont revenus enchantés des Championnats provinciaux de canoë-kayak bantam et moins, samedi au bassin olympique de Montréal. Et pour cause!

Les jeunes compétiteurs, sous l'égide d'Hélène Gervais et de ses nombreux acolytes, ont remporté cinq médailles en deux jours, un nouveau record pour ce petit club tissé serré.

«Ça nous prouve encore que sur le plan du développement, on progresse. Certains en étaient à leur première année dans une catégorie supérieure et ils ont tout de même atteint de nombreuses finales», soulignait avec une fierté Hélène Gervais, assistée au club par Rosalie Frigon, Laurie Lévesque, Guillaume Lamarche, William Frost, Alexis Gélinas et Jimmy Pellerin.

Rémi Bergeron, Jacob Asselin, Hélio Touré, Cédric Samson, Justin Bergeron, Thomas Drolet et Vincent Filion ont tous remporté au moins une médaille à Montréal. 

Du côté du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières, le chef de la troupe, Mathieu Pelletier, avouait ressortir de la compétition un peu déçu. Encore fort bien représenté aux provinciaux, le CKTR a souffert du manque d'expérience de ses têtes d'affiche. «Plusieurs en sont à leur première année dans leur nouvelle catégorie et on en ressent l'impact, faisait valoir Pelletier. Je me suis posé des questions durant la fin de semaine à savoir si notre développement faisait défaut, mais la deuxième journée m'a rassuré.»

En effet, Mathieu Gilbert et Marie-Félix Courchesne ont brillé en kayak, la deuxième remportant trois médailles tandis que Gilbert était sacré champion du K1 U15 ainsi que du K2.

Place aux canadiens

Welland en Ontario est la prochaine destination des meilleurs kayakistes et canoéistes au pays, alors que s'ouvrent ce mardi les Championnats nationaux, près de Niagara Falls.

Six porte-couleurs de Shawinigan seront de la partie alors qu'une quarantaine d'autres du CKTR s'ajouteront à la liste des quelque 1400 pagayeurs! Les Trifluviens espèrent d'ailleurs se classer parmi les cinq meilleurs clubs au Canada pour l'occasion, et ce malgré l'absence de ténors comme Laurence Vincent-Lapointe, Andréanne Langlois et Maxence Beauchesne, tous en préparation pour les Championnats mondiaux en République tchèque.

«On réussit souvent à bien se positionner malgré une petite équipe par rapport aux gros clubs, qui sont souvent composés de 60 à 80 personnes, rappelle Mathieu Pelletier. En plus, chacun des participants ne peut prendre part à plus de huit courses. Ça veut dire qu'au prorata, nos athlètes accumulent d'excellents résultats.»

Pelletier s'attend à une faste journée dès le début des courses mardi. «On a souvent beaucoup de succès dans les épreuves du 200 mètres individuel.» Les nationaux prendront fin samedi prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer