Départ canon, confiance prudente

Elissa Alarie et ses coéquipières pourraient s'assurer du... (Associated Press)

Agrandir

Elissa Alarie et ses coéquipières pourraient s'assurer du premier rang de leur groupe en battant la Nouvelle-Zélande jeudi.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Toutes les équipes ont désormais joué deux matchs à la Coupe du monde de rugby à XV et parmi ces 12 sélections, le Canada est la seule à ne pas avoir accordé de points à l'adversaire. De quoi gonfler la confiance du groupe à l'approche de sa dernière sortie en ronde préliminaire, jeudi face aux puissantes Néo-Zélandaises.

«Si nous les battons, on s'assure de la première position du groupe et d'une place en demi-finale le 22 août», explique Elissa Alarie, depuis Dublin, en Irlande, où se dispute cet important tournoi international.

À 31 ans, la joueuse de Trois-Rivières a été nommée vice-capitaine par l'entraîneur François Ratier. Elle agit donc comme l'une des meneuses d'une équipe nationale arrivée à maturité.

Les deux joutes initiales du Canada (victoires de 98-0 sur Hong Kong et de 15-0 face au pays de Galles) ont servi de préparation pour le choc à venir contre les Fougères Noires (ou Black Ferns, si vous préférez).

En Nouvelle-Zélande, le rugby est le sport qui rallie le plus les citoyens. Cette équipe n'a jamais perdu contre le Canada mais il y a trois ans, Alarie et ses coéquipières avaient tout de même doublé les représentantes de l'Océanie au classement du meilleur deuxième, en route vers une surprenante finale qu'elles perdraient 21-9 sur l'Angleterre. La Nouvelle-Zélande avait notamment subi une défaite surprise devant les Irlandaises.

Vice-championnes du monde, nos Canadiennes ne visent rien de moins que l'or cette fois-ci. Un gain sur la Nouvelle-Zélande constituerait un excellent départ en ce sens et dissiperait certains doutes.

Pour l'instant, les Fougères Noires occupent le premier rang du groupe, le Canada ayant échappé un point de bonus offensif contre le pays de Galles. «Si nous avions marqué quatre essais, on aurait reçu le point bonus, mais ce ne fut pas le cas», décrit Alarie, qui voit le prochain match comme un quart de finale.

«Si on perd, nous prenons le risque de passer par le meilleur deuxième et rien n'est gagné à ce stade car les Américaines peuvent aussi se classer, même si nous les avons battues plus tôt cette année. On préférerait s'enlever cette pression et gagner sur la Nouvelle-Zélande.»

À l'instar des autres rencontres de l'équipe nationale pendant la Coupe du monde, celle de jeudi sera diffusée sur les ondes de RDS et TSN, dès 6 h 45 jeudi matin.

Rouage important

Alarie n'est pas qu'une leader dans le vestiaire, elle prône par l'exemple aussi sur le terrain. Elle a d'ailleurs marqué deux essais depuis le début du tournoi.

«Je parle beaucoup sur le terrain, j'essaie d'être au top. J'ai joué toutes les minutes, c'est encourageant.»

L'ambiance régnant dans les rues de Dublin, la capitale irlandaise, ajoute un élément de motivation. «Le tournoi est encore plus important qu'en France, nous sommes bien accueillies. La cérémonie d'ouverture fut grandiose.»

La ronde éliminatoire se poursuivra du côté de l'Irlande du Nord, à Belfast. Elissa Alarie est assurée de miser sur l'appui de ses proches, que ce soit sur place ou par l'entremise du petit écran.

«Mon père arrive à Dublin jeudi et des familles sont déjà ici. Il y a beaucoup de rouge dans les gradins et des activités sont prévues durant les journées de repos, comme des jeux d'évasion ou des tours guidés, dont un de la brasserie Guiness. [Lundi matin], nous avions les deux pieds dans l'océan!»

Ceci dit, les filles ne sont pas en Irlande pour jouer aux touristes. Jeudi, Alarie renouera avec les rivales de la Nouvelle-Zélande. Elle avait d'ailleurs joué un solide match contre elles, au début de l'été, s'attirant même les éloges de l'entraîneur Ratier lors de son point de presse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer