Tennis: parcours différent, mêmes aspirations

La Coupe junior Banque Nationale fait un arrêt... (Olivier Croteau)

Agrandir

La Coupe junior Banque Nationale fait un arrêt à Shawinigan. Sur la photo, Jonathan Bédard et Julien Bureau, coprésidents, Marie-Ève Désaulniers de Banque Nationale, Jocelyn Renaud, organisateur du tournoi et les joueurs juniors Jacob Hébert, Paulina Desmarais, Justin Hebert et Arthur Giguère.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Même si son parcours est bien différent, Jonathan Bédard a les mêmes aspirations que les Félix Auger-Aliassime et Françoise Abanda de ce monde.

Passionné de tennis, Bédard a donné ses premiers coups de raquette dès l'âge de 7 ans. Ce n'est toutefois qu'au secondaire qu'il a pris part à ses premiers tournois, où son talent a été décelé rapidement par ses entraîneurs. Ces débuts tardifs ne l'avantagent cependant pas dans son cheminement, lui qui ne profite pas du même soutien que certains. «Des joueurs comme Félix et Françoise qui ont commencé en bas âge tombent rapidement sous le radar de Tennis Canada. En ayant commencé les compétitions sur le tard, je ne suis pas aussi bien épaulé qu'eux, mais ça me force à mettre les bouchées doubles», indique celui qui a fréquenté le Sport-études tennis à l'Académie Les Estacades.

Bédard, qui en est à sa dernière année junior, est classé au 17e rang chez les 17-18 ans au Québec. Le jeune homme de Saint-Georges-de-Champlain affiche une excellente feuille de route depuis ses débuts sur le circuit provincial en 2010. Il a triomphé lors de six tournois Challenge Bell junior, gagné cinq compétitions provinciales et a tout récemment récolté ses premiers points ITF (Fédération internationale de Tennis) au tournoi de Burlington en Ontario.

L'athlète de 18 ans possède déjà une bonne charpente qui lui sert bien face à ses adversaires. Son bon coup droit, son positionnement sur le terrain et sa vision du jeu donnent d'ailleurs du fil à retordre à ceux qui se retrouvent sur son chemin.

Bédard connaît une belle saison 2017, lui qui a remporté plusieurs matchs et points importants en vue du championnat canadien en août. Il devra cependant mettre une croix sur la Coupe junior Banque Nationale de Shawinigan, pour laquelle il a accepté le rôle de coprésident. «J'aurais aimé participer au tournoi, mais je serai à Ottawa pour les qualifications du championnat canadien. C'est dommage, car c'est toujours plaisant de jouer devant parents et amis. Je viendrai assurément faire mon tour».

En attendant de savoir s'il se mesurera aux meilleurs joueurs du Canada à Mississauga, Jonathan Bédard continuera de travailler d'arrache-pied afin d'espérer pouvoir percer chez les professionnels un jour. Le Mauricien souhaite passer par les universités américaines, dans la NCAA, au cours des prochaines années afin d'atteindre son but ultime.

La relève débarque à Shawinigan

Alors que le grand cirque de l'ATP sera de passage à Montréal pour la présentation de la Coupe Rogers, la relève québécoise débarquera à Shawinigan pour la tenue de la Coupe junior Banque Nationale de tennis (CJBN) les 4 et 5 août prochain.

Pour cette sixième étape de la saison du circuit CJNB, les organisateurs promettent un calibre beaucoup plus relevé qu'à l'habitude. Depuis l'an dernier, Tennis Québec a pris la décision de limiter les inscriptions dans la catégorie A, de façon à hausser d'un cran la compétition. «Nous voulions d'abord attirer les têtes de série du classement. Contrairement à la catégorie B, le nombre de places sera limité. Je crois réellement que de cette façon, nos athlètes en retireront des dividendes», estime Jocelyn Renaud, organisateur du Tournoi.

Jusqu'à présent, près de 80 participants sont inscrits. Renaud et le reste des organisateurs espèrent se rendre à 100 au moment où les premiers échanges auront lieu.

Les meilleures raquettes de la Catégorie A se disputeront donc le titre sur les terrains du parc St-Maurice. La catégorie B se jouera quant à elle sur les surfaces de l'école secondaire Val-Mauricie, alors que les matchs de consolation prendront place au parc multisport Réal-Dufresne. Les jeunes entre 7 et 18 ans ont jusqu'au 26 juillet pour s'inscrire. Les hostilités seront lancées le vendredi 4 août dès 8 h. Les amateurs pourront assister gratuitement aux différents duels tout le week-end.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer