Aigles Can-Am: Glaude saisit sa chance

Libéré par les Capitales de Québec, David Glaude... (Le Soleil)

Agrandir

Libéré par les Capitales de Québec, David Glaude ne devait qu'être un réserviste avec les Aigles. Depuis son arrivée, le Québécois s'est imposé au porte d'arrêt-court en plus de livrer la marchandise au bâton.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après avoir été libéré par les Capitales de Québec au début du mois de juin, David Glaude devait s'amener avec les Aigles pour pallier la blessure de Brenden Webb, à titre de réserviste. Quelques semaines plus tard, le voilà qu'il se retrouve régulier au poste d'arrêt-court et au deuxième rang des frappeurs de l'équipe.

Lorsqu'il a appris que les Capitales n'avaient plus de place au sein de leur formation pour lui, Glaude a tout de suite contacté T.J. Stanton pour lui offrir ses services. 

«Je connais T.J. depuis plusieurs années, car je l'ai côtoyé au Sport-études à Québec. Je lui ai donc témoigné de mon intérêt à me joindre aux Aigles et c'est là qu'il m'a fait une offre comme joueur d'utilité». 

Gageons que les deux parties ne regrettent pas cette association, puisque le Québécois fait écarquiller bien des yeux depuis son arrivée à Trois-Rivières. Initialement, Stanton n'avait qu'un seul conseil pour Glaude afin que celui-ci demeure dans l'alignement: attraper la balle et la remettre au premier but. Le joueur de 23 ans a certainement bien entendu les paroles de son gérant, puisqu'en plus d'apporter une stabilité au poste d'arrêt-court que l'on recherchait depuis quelque temps, Glaude n'a toujours pas commis d'erreur. 

«Nous avons eu de la difficulté à obtenir un bon rendement des joueurs qui ont occupé cette position lors des deux derniers mois. David est très solide et il aide énormément le travail des lanceurs avec son jeu », soulignait Stanton.

Si Glaude fait actuellement partie des pièces importantes dans l'échiquier de son entraîneur, ce n'est pas uniquement en raison de son jeu dans le losange. En 19 rencontres, il présente des statistiques au bâton plus qu'intéressantes. En plus de sa moyenne de ,281, Glaude a croisé la plaque à 13 reprises, frappé deux longues balles et produit 10 points. Ces chiffres lui ont d'ailleurs valu une promotion, lui qui est passé du dernier tiers du rôle offensif à deuxième frappeur de l'alignement. 

«Lors des premiers matchs, j'étais un peu plus nerveux. Le déclic s'est fait lorsque T.J. a mentionné que je n'avais qu'à me concentrer sur ma défensive, et c'est ce que je tente de faire. Je suis heureux de pouvoir contribuer aux succès offensifs, mais ce n'est qu'un bonus pour moi».

manque de constance

La relève des Aigles a encore une fois flanché lors du match de dimanche face aux Capitales, ce qui veut dire qu'il faut remonter au 23 juin dernier pour voir Trois-Rivières remporter les honneurs d'une série. Les hommes de Stanton devront faire preuve de plus de constance s'ils veulent combler le retard de six matchs et demi qu'ils accusent sur les Miners de Sussex County et le dernier rang donnant accès aux séries. 

«Chaque match, il y a un aspect de notre jeu qui est défectueux. Lorsqu'un lanceur connaît un bon départ, la relève ne fonctionne pas et vice-versa. Un soir l'attaque produit à plein régime et l'autre, elle ne fonctionne pas. Il faudra plus de régularité de la part de toutes les unités si l'on souhaite enchaîner les victoires», analysait le gérant.

Un gros test

Les Aigles retrouveront donc le confort de leur nid dès mardi pour une série de trois matchs face aux Jackals du New Jersey. Il s'agira d'une commande imposante puisque selon Stanton, les Jackals forment la meilleure formation du circuit. 

«Ils ont le meilleur frappeur de la ligue en Johnny Bladel, en plus de compter sur une attaque diversifiée et très rapide. Notre personnel de lanceurs devra répondre présent».

C'est le vétéran artilleur Matthew Rusch qui sera d'office pour le premier affrontement de la série. La récente acquisition de l'équipe, Jason Byers, et Pat Peterson seront respectivement les partants lors des deuxième et troisième duels.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer