Le sport en bref

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un mauvais départ coule les Aigles

Une poussée de cinq points en septième manche n'a pas été suffisante pour permettre aux Aigles juniors de vaincre leurs rivaux de Charlesbourg, lundi soir au Stade Stéréo Plus.

Les troupiers de Jean-Philippe Lemay ont perdu 6-5 face aux Alouettes, mais ils tiraient de l'arrière 6-0 avant l'amorce de leur dernier tour au bâton.

«On a commis trop d'erreurs d'exécution, ce qui est normal considérant que nous revenions d'une pause de huit jours. Le synchronisme n'y était pas», résumait Lemay, tout de même encouragé par la remontée tardive.

«Les Alouettes ont joué un bon match, ils étaient sur une séquence de cinq matchs en quelques jours. Cela a paru vers la fin de la soirée.»

À son premier match avec les Aigles juniors, John Anthony Lantigua a produit deux points sur un coup sûr. Raphaël Savard, Simon Loranger et Jean-Philippe Martin ont fabriqué les autres points des Aigles.

Sur la butte, Nathan Landry a encaissé la défaite, sa troisième en six départs. «Dans les circonstances, il nous a donné une chance de gagner. Nous avons manqué d'opportunisme en début de partie.»

Son vis-à-vis Alexandre Laprise a livré un match complet, espaçant 11 coups sûrs et deux buts sur balles.

Les Aigles s'apprêtent à recevoir de nouveau la visite mardi soir au parc de l'Exposition. Cette fois, ils accueilleront le Royal de Repentigny dès 19 h 30. Joey Toupin agira comme lanceur partant.

Les coureurs domptent la montagne

La première édition du Sasquatch - Diable de la montagne, une course en montagne organisée par Événements La Chute du Diable, a été couronnée de succès en fin de semaine, au Mont Saint-Mathieu de Saint-Mathieu-du-Parc. 

Près de 200 personnes ont répondu à l'invitation lancée par le groupe mené par Mario Villemure, qui proposait divers parcours pour tous les groupes d'âge. 

Il s'agissait d'un deuxième événement de course en sentier au Mont Saint-Mathieu, après la présentation de l'Abominable diable des neiges en février.

«C'est un succès inespéré pour cette première édition! À un mois de l'événement, nous avions moins de 50 inscriptions, on est vraiment content du résultat», déclare l'une des responsables de la course, Peggy Juneau.

La Chute du Diable récidivera deux autres fois cette année en organisant d'autres courses du genre. 

La prochaine est prévue le 13 août, une journée découverte de 35 km, avant l'épreuve reine La Chute du Diable, les 2 et 3 septembre, qui en sera à sa sixième édition.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer