Les Alouettes s'envolent in extremis avec la victoire

Tyrell Sutton perce la muraille des Roughriders.... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Tyrell Sutton perce la muraille des Roughriders.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Ça n'a pas été convaincant, mais ça a été suffisant. Les Alouettes de Montréal se sont sauvés avec une victoire de 17-16 face aux Roughriders de la Saskatchewan sur le tout dernier jeu du match.

Alors qu'il ne restait plus de temps au cadran, le botteur Tyler Crapigna s'est installé pour un placement de 45 verges. Son botté a toutefois raté sur la droite et quand le joueur des Alouettes posté dans la zone des buts est sorti de celle-ci, la victoire des Oiseaux a été confirmée, au grand plaisir de 20 129 spectateurs réunis au stade Percival-Molson.

C'est Boris Bede, avec son unique placement du match, sur 18 verges, qui a finalement procuré la victoire aux Alouettes, quelques minutes plus tôt. Ce placement est venu sauver une soirée difficile pour le botteur des Alouettes.

Après une séquence de 73 verges sur neuf jeux - dont une superbe course de 21 verges de B.J. Cunningham sur un troisième essai et une verge à franchir -, Bede a converti sa deuxième tentative du match avec un peu moins de trois minutes à jouer.

Bede avait commis deux bourdes en première demie qui avait placé les Alouettes dans l'embarras.

Dès la première séquence du match, Darian Durant avait transporté les siens jusqu'à ligne de 38 des Riders. Bede s'est alors installé pour un placement de 45 verges, mais comme ça lui est arrivé souvent la saison dernière, le botteur a manqué de précision et les Alouettes n'ont pu inscrire de point.

Après que les deux équipes se soient échangées des touchés en fin de deuxième demie - les Alouettes sur une passe de 65 verges à Cunningham et les Riders sur un jeu de 19 verges à Bakari Grant -, la formation montréalaise a été forcée de dégager de sa ligne de 32. Le botté de Bede s'est toutefois retrouvé à court, permettant aux visiteurs de reprendre à leur ligne de 50.

Quatre jeux plus tard, Crapigna réussissait son premier placement du match sur 35 verges pour donner une avance de 10-7 aux siens en toute fin de demie.

À son premier match à la barre de l'attaque des Alouettes, le quart Darian Durant a complété 20 de ses 31 passes pour 233 verges et deux touchés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer